Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 12:29

 

Deux personnes, qui ont abusé de votre naïveté…

Le 19 octobre 2003, on voyait une photo de Jean-Paul II avec Mère Thérèse de Calcutta. Dans son dernier livre, Mère Thérèse s'était vantée de n'avoir ja­mais baptisé personne durant toutes les années de son apostolat!  Un curieux d’apostolat…

http://www.lapresse.ca/actualites/201302/22/01-4624622-mere-teresa-ne-serait-pas-si-sainte-clament-des-chercheurs-montrealais.php

   Connaissez vous mieux JP2… ?

Pour Jean Paul II, « il  faut que les "droits de l'homme" deviennent dans le monde entier, la base de tous les efforts tendant au bien de l'homme... parce que la paix dépend du respect des droits inviolables de l'homme. C'est pourquoi «la vie quotidienne de l'Église est l'hom­me et le sera toujours de nouveau...».

Le prof. Wigand Siebel, de Saarbrûcken, dans "Bedakreis", n° 184, octobre 1979, fit cette analyse: «Cette encyclique ne représente pas seulement une idée non plus conciliable avec la foi catholique, c'est-à-dire une hérésie, mais elle sépare même les confessions les unes des autres, faisant une inversion de route de l'Église elle-même. L'Église tourne le dos au Christ et s'oriente vers l'homme, elle s'ouvre au monde».  (On parle ici de la nouvelle église vatican 2)

Cet idéal de Jean Paul II vers l'homme est exactement le contraire du programme de Saint Pie X: «Tout restau­rer dans le Christ». Le Saint Pape avait prévu tout ce qui se passe aujourd'hui, le condamnant dans l'Encyclique "Pascendi gregis", dans laquelle il définit le Modernisme comme le bassin de ramassage du venin de toutes les hérésies, «parce qu'il tente de miner les fondements de la foi et de détruire le christianisme»...

L'Église de Vati­can II, au lieu de s'occuper in primis des "droits de Dieu", s'occupe des "droits de l'homme"... le but que la Franc maçonnerie a toujours rêvé et poursuivit pour arriver à cette "religion mondiale" cimentée par l'humaine fraternité.

C'est pourquoi, Jean Paul II fut aussi appelé un "Pape li­béral", plus progressiste qu'il ne paraît. Et Indro Montanelli le définit "un Pape subversif !

Jean Paul II a été l'idéal de ce "modernisme" un modernisme qui a porté à la désintégra­tion de l’Église. Il suffit de confronter les encycliques et tant d'autres écrits de Jean Paul II avec ceux des Pontifes ses prédécesseurs, comme ceux-ci:

alors que le Pape Léon X avait excommunié Luther, Jean Paul II l'a réhabilité à plusieurs reprises, de di­verses manières.

alors que le Saint Office avait condamné le jésuite hérétique et franc-maçon Teilhard de Chardin, Jean Paul II le loua et fit cardinal un autre jésuite, de Lubac, son disciple.

-  au Concile,  Jean Paul II se concentrait sur un livre qui traitait de la "théorie de Marx"! 

Extrait de : Karol Wojtyla  Bienheureux ? Jamais Éditions Saint Rémi

http://www.youtube.com/watch?v=nlRIglhSzAM

(Surveillez bien la poignée de main maçonnique avec Fidel Castro)

 

elogofioupiou.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires