Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 13:32

  

 

«Le successeur du Pape Paul VI aura donc un pontificat aussi court que fertile en événements prodigieux.» cependant…  «Il ne verra pas le triomphe de l'Église.»

 

Et lorsque les Juifs d'Israël se convertiront à la Divinité du Christ, ne Chrétiens d'Europe, nous ouvrirons les yeux à notre origine juive : merveilleuse récapitulation du Plan divin, dans le Christ qui sera le grand Vainqueur; alors nous comprendrons que nous sommes frères dans le Christ, alors, et ce sera l'objet de la prédication d'Énoch et Elie, « Elie et Énoch réuniront le cœur des pères,les juifs convertis, avec leurs enfants,les chrétiens des Nations, et le ça des enfants avec leurs pères. »

 

1 + 10 = 11. Et la 12e Tribu, demanderez-vous ? C'est celle de Dan, la Tribu du mystère d'iniquité, qui doit enfanter l'Antéchrist et dont les fils sont les cosmopolites et les apatrides sans foi ni loi, en toute vérité « les juifs errants ». Cette Tribu, seule parmi les douze autres disparaîtra dans la poussière des temps et des peuples et ne parviendra pas au Règne Spirituel du Christ : l'Apocalypse de St Jean n'en parle plus lorsque l'Ange dresse la liste des élus (12 000) de chacune des Tribus à la Fin des Temps. Le mystère des douze Tribus d'Israël a bien entendu un rapport avec les douze Apôtres qui en sont les chefs mystiques. Judas le traître s'est perdu et a été remplacé.

 

Mettons résolument un point final à ce commentaire un peu en marge de notre travail, et continuons. Le « successeur » du Pape Paul VI aura donc un pontificat aussi court que fertile en événements prodigieux. La T.S. Vierge dans le Secret de La Salette, ne nous donne pas d'autres détails sur sa destinée très courte, si ce n'est celui-ci : « Il ne verra pas le triomphe de l'Église. » Mélanie a ajouté en marge : « Il ne régnera pas longtemps. »...

 

Sera-t-il mis à mort par l'Antéchrist ou bien à cause des mesures policières et financières sans précédent, sera-t-il obligé de disparaître dans l'obscurité la plus totale sans qu'il soit possible de savoir s'il est encore en vie ? Nous ne le savons pas. Mais ce qui est sûr, c'est que son règne qui couvrira toute l'Église de Laodicée se déroulera entièrement sous l'empire de l’Antéchrist personne.

 

Rentrons dans le dernier mystère qui va combler la mesure : lorsque l'Antéchrist commencera son règne d'iniquité, il lui restera un degré à franchir pour déclencher la Justice Divine : s'asseoir dans le temple et se déclarer Dieu pour réaliser la deuxième partie de la Prophétie : « ROME DEVIENDRA LE SIÈGE DE L'ANTÉXST ». Ce qu'il fera sans doute au milieu de son règne et à partir de là ses jours seront comptés...

 

Cependant, cet acte sacrilège ravissant complètement la Fonction papale, lui donnera dans un premier temps un pouvoir diabolique supplémentaire dont le plus clair effet sera d'anéantir le VRAI Pape, le « successeur », anéantissement dont nous n'avons aucun détail, sauf par le précédent d'il y a 2 000 ans, lorsque Notre-Seigneur Jésus-Christ mourut dans l'abjection, l'ignominie sur le gibet des criminels : obscurité, angoisse, délaissement profond... mais encore résignation pleine d'espérance, force d'âme pour accomplir son martyre, etc.

 

Ce fut un moment terrible pour l'Église naissante, ce le sera également pour l'Église finissante. Mais ce temps d'angoisse sera, comme il y a 2 000 ans, le prélude du plus grand triomphe que l'Église n’aura jamais connu. A partir du moment où l'Antéchrist siégera sur le Trône de Pierre pour se faire rendre un culte, annihilant par le fait même le Vicaire du Christ, l'Épée foudroyante de DIEU sera suspendue au-dessus de sa tête et il n'aura plus que son châtiment à attendre et nous... notre délivrance car, comme la Tête de l'Église, le Corps «souffrira beaucoup »...

 

Puisque le règne de l'Antéchrist finit le Temps des Nations et de l'Église (dans ses structures actuelles) et que Rome est le centre spirituel de ce Temps, c'est bien à Rome et non à Jérusalem que l'Antéchrist siégera comme nous le confirme d'ailleurs expressément le Secret : « ROME perdra la Foi et deviendra le siège de l'Antéchrist ».

 

Pour que notre lecteur saisisse bien la chronologie que nous venons de dérouler, faisons appel à la prophétie des Papes de St Malachie, qui la confirme étonnamment.

« FLOS FLORUM », c'est S.S. Paul VI, cette Fleur des fleurs choisie pour martyre et l'expiation des péchés de la Papauté.

« DE MEDIETATE LUNAE » et « DE LABORE SOLIS » visent « Jean Paul II » et « Ben 16 », tous deux anti-papes puisque S.S. Paul VI était vivant lors leur « élection » et leur usurpation du Siège de Pierre. Car la Prophétie des Papes donne une devise par pape et par anti-pape. Or, « lune et soleil » n'ont été employés que pour la devise de deux anti-papes du Grand Schisme d'Occident ! Voyons cela :

« De Medietate Lunae » : de la Moitié de la lune.

« Nous ne pouvons pas ne pas être saisis de crainte en présence de cette devise. Depuis longtemps déjà on a cru y lire un présage redoutable. C'est que, pour les deux précédentes fois où le mot « lune » parut dans l'oracle, ce fut à l'occasion de ce drame affreux dans l'Église : la présence d'un anti-pape.

 

« LUNA COSMEDINA désignait l'antipape Benoît XIII (1394-1422); et DE MODICITATE LUNAE, bien qu'appliquée au pape Nicolas V (1447-145 faisait allusion à l'antipape Félix V (1439-1449) qui régnait en même temps que lui. Finalement Félix V se démit et se soumit au véritable pontife.

« L'Église, en ce temps-là, se partageait et se déchirait dans les honteux désordres du Grand Schisme d'Occident et de ses suites.

« Cela se passait au Moyen Age. Mais un schisme est-il aujourd'hui possible ? »

Hélas, oui !!!

Car tous ceux qui reconnaîtront « Jean-Paul II et Benoît16 » comme Papes, seront ; au moins matériellement, des schismatiques ! Mais continuons avec la devise applicable à « Jean-Paul II » :

« De Labore Solis : du travail du soleil (1).

« L'étude de la précédente devise : « De Medietate Lunae » nous a conduits la rapprocher de deux autres sentences — au demeurant les seules de tout l'oracle — où il était fait mention de la lune. Or, toutes les deux, l'une désignant un pape l'autre un antipape, concernaient le Grand Schisme d'Occident et ses suites.

« Il en est de même du mot solis (soleil), porté dans l'oracle à l'occasion du même désastreux événement, et que l'on voit ici pour la première (et la dernière fois reparaître. Il s'agissait alors de l'antipape Alexandre V (1409-1410) désigné par FLAGELLUM SOLIS : le Fléau du Soleil.

« Alexandre V, vieillard plein de vertu (2), élu par le concile de Pise pour mettre fin au trouble de l'Église, ne fit qu'accroître la confusion. Avec lui, chrétienté jusque-là partagée entre deux pontifes, allait désormais en connaît trois !

(A suivre)

 

(1) Selon une autre traduction, « Labor Solis » signifie : « l'éclipsé du soleil » qui est le Christ, donc aussi de la Papauté et de l'Église (cf. Dict. Latin/Français Gaffiot, p. 878, 3e col, 6e sen:

(2) Ce qui n'est hélas PAS DU TOUT le cas de « Jean-Paul II ».

 

 

Inspiré de : L’extraordinaire Secret de La Salette. (1988)

                       Avec modifications appropriées pour 2013, par elogofioupiou

 

elogofioupiou.com

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires