Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 15:03

Mais que fait le (vrai) Pape (Paul VI)… ?

De nouveau écoutons Jésus :

Bruxelle 10-7-73 : «Par leur orgueil, certains de mes ministres et non des moindres, conduisent mon Eglise à sa ruine, mais qu'ils n'oublient pas que Je suis là et que Je les écraserai, eux et leurs fausses doctrines ».

Bruxelle 17-10-73 : « Les Cardinaux et les Évêques ne sont pas tous de bons fils de l'Eglise. Il y en a parmi eux qui ne sont rien moins que ses démolisseurs, mais J'attends Mon Heure et ils verront alors que c'est Moi qui suis le Maître.

FILIOLA  26-8-71 : « Jésus me laisse voir une si grande masse de Digni­taires dans l'Eglise qui sont les Princes, d'une si grande auto­rité. Le Pape est tout-petit, il s'efface comme un agneau ».

FILIOLA  2-3-72: « Il y a UN (Pape Paul VI) à qui Jésus donne lumière et puis­sance pour sauver l'Eglise. Mais cet UN a donné sa puissance, qui lui était donnée comme chef de l'Eglise des Ames — à une masse qui n'était plus de l'Esprit de Jésus le Christ. Ce UN (Paul VI) souffre atrocement de coeur et d'esprit. Ses yeux se sont ouverts trop tard ».

FILIOLA  7-3-72 : « Jésus veut que j'écrive la réalité. J'ai encore une fois compris : le Pape a la lumière pour voir. J'ai compris : le Pape lui-même ne peut plus agir. Il y a une masse formidable à qui le Pape a donné pouvoir. Jésus m'a laissé voir une Masse for­midable d'Évêques, massés ensemble, comme tout prêt à se soulever contre toute opposition à leur esprit. Et pour éviter ce choc formidable, un choc que Jésus me laisse voir, que le Pape Paul VI voit en toute lumière, il lutte dans la prière pour maintenir l'ordre le mieux possible en l'Eglise, pour ne pas laisser envahir la Sainte Eglise par ses ennemis ».

Même  écho ailleurs :

FILIOLA  6-6-74 : « Mon pauvre Fils (Paul VI) est le prisonnier des œuvres de Satan, dont l'autorité fait loi  au Vatican,  qui est devenu son repaire et Mon Vicaire est sa victime. Point n'est besoin de son avis pour faire  paraître des décrets soi-disant signés par lui, qui ne  sont que  de faux documents qui  le   discréditent  dans le cœur des chrétiens et sont en-dehors de son approbation car il ne s'est jamais écarté de Mes lois,  sinon par  la Force et la contrainte de ses bourreaux...   Le souverain   Pontife est devenu   l'otage du  marxisme  et de la franc-maçonnerie, c'est le martyr de l'Eglise,  que  ces indignes  subordonnés  veulent conduire  au  désastre, mais bientôt   ils  sauront  qui   est   leur Maître ! »

Bruxelle  1-3-74 : « Il appartient à Dieu Seul de mettre fin a la mission du Souverain Pontife dans la gloire ou la condamnation ; de juger Ses actes et Ses décrets, dont certains n'émanent pas de Sa propre initiative, Sa volonté ayant été annihilée par ceux qui ont à dessein de Le détruire.

«Il n'a commis aucune erreur personnelle de propos délibéré, qui le place dans une situation grave devant le Père Eternel. Son autorité en tant que Chef de l'Eglise est non seulement contestée mais outrepassée par un entourage infernal, qui en poursuivant un but bien déterminé le met devant des faits accomplis et dans l'impossibilité de se défendre, ce qui a été dénoncé à plusieurs reprises par Ma Très Sainte Mère la Vierge Marie.

«Sa démission incitée par les infâmes de ces destructeurs aura causé de grands ravages dans les âmes, en donnant à Satan tous les pouvoirs de l'enfer qui se déchaîneraient sur le Trône Pontifical. Le Saint Père en est parfaitement conscient car  il maintient malgré tout par Sa présence l'équilibre spirituel d'un grand nombre de chrétiens (qui croient en sa survie).

«Aucun Message sévère venant du Ciel n'a été dirigé contre le Saint Père Paul VI, le cas échéant, il n'aurait fait l'objet d'aucun commentaire extérieur et lui aurait été remis confi­dentiellement comme tout autre, annonçant les pénibles évé­nements dont Il est le Seul à en connaître la nature et les dates précises.

Certains messagers ne sont plus dans les dispositions requises pour être en contact avec la Parole Divine et répandent des erreurs.

«L'élection d'un Pape dépend de la volonté de Dieu, Seul juge du choix de Son représentant au sommet de l'Eglise, par les lumières de l'Esprit-Saint. Le martyre du Pape Paul VI a com­mencé au début de Son Pontificat et se terminera à Sa mort, (c’est le sosie qui est mort en 1978) car il connaît Son destin.

«Dans l'histoire de l'Eglise, jamais aucun Pape n'aura eu autant à souffrir mais les honneurs et la souffrance font partie inté­grante de cette haute dignité ecclésiastique, qui doit Me suivre sur le chemin du Calvaire, en esprit de réparation et d'amour pour le Christ, à qui aucune humiliation, aucune dou­leur n'a été épargnée, tout au long des siècles. »

FILIOLA  9-2-72 :   « Jésus   vit  en Son  Eglise, la   vraie   Passion  déchirante, comme il y a  2 000 ans. Après nous avoir entretenus dans Ses  Messages d'Amour et de Miséricorde, de Sa Passion   Mystique   (Avril  74)   puis de  Sa   mort Mystique, Jésus dit :

A.M. 10-9-74 : « Vous devez savoir que Je suis dans Ma période de Mort Mystique et de Mise au Tombeau et manifestation de Délaissement ».

Car le drame de l'Eglise va vers son dénouement.

Puisque c'est  en voulant aller  au  monde, imprégné des   idées sataniques, que  l'Eglise s'est égarée, c'est par les événements du monde, que la crise qui doit conduire l'Eglise aux bords de l'abîme, éclatera.

Cependant, dans ce qui n'est plus, ni selon Son Cœur, ni selon Sa Volonté, Jésus va rebâtir son Eglise.

TU ES PIERRE ET SUR CETTE PIERRE JE BÂTIRAI MON EGLISE ET LES PORTES DE L'ENFER NE PRÉVAUDRONT PAS CONTRE ELLE (Mt XVI-18).

FILIOLA 17-1-72: «Le nombre des fidèles à mon Esprit sera petit. Mais avec ce petit nombre Je reconstruirai mon Eglise en toute lumière, en toute gloire, Mon esprit régnera. Et Marie, Vierge Immaculée, ma Mère par l'Esprit Saint retrouvera sa splendeur Immaculée dans la Sainte Eglise. Je suis obligé de démolir pour rebâtir. »

FILIOLA 27-3-74 : « Jésus me laisse voir son Eglise de Lumière, l'Eglise selon Son Esprit, qui se forme malgré Satan et son enfer. »

FILIOLA 28-3-74 : « Jésus régnera. Il y a comme une Eglise de Lumière et d'Amour que Jésus forme Lui-Même, par Son Amour même avec ses fidèles, ceux qui répondent vraiment à Son amour. »

San Damiano 30-8-68: «La Sainte Vierge dit: «Le Père Eternel veut détruire l'Eglise de Pierre.  Il veut la faire nouvelle afin que Jésus règne dans l'Amour. Il veut que tous soient pauvres, que ses fils de prédilection soient pauvres en esprit, humbles, charitables et purs... » C'est-à-dire que les Ministres de Jésus vivent selon la pratique des trois vœux : pauvreté, obéissance et de chas­teté.

Écoutons encore Jésus :

Kirizinen. 4-12-64 : « En créant la Papauté, j'ai créé mon Eglise. Je l'aime comme une épouse. Avec quelle tendresse je veille sur elle ! Comme fidèle époux, Je lui prête aide et assistance. C'est moi qui lui donne vie et force en restant caché dans l'Hostie. C'est par mon Cœur Immolé chaque jour sur le Calvaire eucharisti­que que je répands dans son sein un fleuve de grâces et de lumières.

Comme le soleil matériel vivifie la terre engourdie par l'hiver ainsi mon Cœur Eucharistique donne à l'Eglise force, lumière et chaleur, la vivifiant avec amour. »

FILIOLA 12-4-72 : « L'Amour de Puissance va passer, comme un Feu formi­dable  pour raser  tout ce  qui n'est pas de l'Esprit  de Jésus-Christ. C'est un Avertissement formidable. L'Amour sera vengé par un Amour de Feu. »

Extrait de : Je ne peux plus sursoir.  Abbé Roger Rebut.

Elogofioupiou.over-blog.com

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens