Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 06:19

Les trois prières pour les mourants sont celles qui ont la côte  de mes lecteurs.

 

Merci à tous ceux qui les ont récités.

 

Et à tous ceux et celles qui en ont profités, je vous demande d’intercédez pour nous en faveur de notre Saint Père PAUL VI, qui doit bientôt nous revenir afin de sauver notre Église des faux papes qui travaillent à sa démolition.

 

http://elogofioupiou.over-blog.com/article-trois-prieres-pour-les-mourants-95808008.html

 

http://elogofioupiou.over-blog.com/article-histoire-des-trois-prieres-qu-il-faut-absolument-faire-connaitre-et-reciter-chaque-jour-121133268.html

 

elogofioupiou.over-blog.com

 

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Méditations et prières
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 20:46

 « Le journaliste Antonio Socci, dans un article publié par le journal italien Libero, rapporta l'incident mystérieux qui survint samedi dernier, la veille de la canonisation des deux papes [antipapes!]. Il s'agit de la Madone de Cvitavecchia, une statue de la Vierge apportée de Medjugorje jusqu'à cette ville italienne il y a plusieurs années, et que l'on vit répandre du sang de manière répétée.

Samedi dernier, l'actuel évêque de Civitavecchia, Mgr Grillo, a envoyé une couronne – les armoiries de François étant inscrites dessus ! – qui fut placée sur la tête de la statue. La couronne tomba immédiatement, brisant l'une des mains de la Madone, qui tenait un rosaire du dernier Pape [antipape] Jean-Paul II ! Un incident mystérieux et déroutant que Antonio Socci a rapidement défini comme un mauvais signe évident à l'encontre des canonisations. La statue est plus ou moins liée à Jean-Paul II, qui comme vous le savez était très attentif aux apparitions de Medjugorje, que même aujourd'hui, l'Église [moderniste] ne reconnaît pas encore officiellement. Quand il était encore en vie, après avoir appris que Mgr Grillo souhaitait détruire la statue, le Pape [l'antipape] le pria de ne pas le faire. Selon certains, le Pape [antipape] polonais avait voyagé plusieurs fois pour prier devant la statue. Plusieurs études scientifiques ont démontré que le sang s'écoulant de la statue était du sang humain, toujours du même type ».

Ma (Jean-Baptiste André) traduction d'un commentaire anglais trouvé sur gloria :

Commentaire personnel : (aussi de) Jean-Baptiste André.

Antonio Socci étant plus ou moins « conciliaire », on ne peut pas dire que l'information soit entièrement à charge ; c'est donc une source d'information de premier ordre. Cet homme est précisément l'auteur d'un ouvrage sur Fatima (« Le quatrième secret de Fatima »), où il s'est aperçu que le Vatican cachait des choses quant au Troisième Secret, et donc il est devenu moins hostile envers les traditionalistes qu'il ne l'était au début de la rédaction de son livre ; malheureusement, il n'est pas au fait de la question, il est "à côté de la plaque" bien que son ouvrage se soit bien vendu et que le mien soit ignoré ! S'il lisait mon étude et si l'idée de la survie de Paul VI ne le rebutait pas, s'il l'acceptait dans son cœur, il comprendrait tout sur Fatima... Malheureusement, il n'est pas prêt de connaître mon livre, car la Fraternité et les sédévacantistes refusent de le répandre, se disant de Dieu mais se comportant comme les ennemis de Dieu.

Extrait de : http://prophetiesaintmalachie.over-blog.com/2014/05/fausses-canonisations-nouveaux-signes-divins.html

 

elogofioupiou.over-blog.com

Repost 0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 09:01

Dans un témoignage au micro de Radio Vatican le 18 avril, Soeur Raghida, ancienne directrice de l’école du patriarcat gréco-catholique à Damas, parlait de crucifixions en Syrie : « dans les villes ou villages occupés par les éléments armés, les groupes musulmans extrémistes proposent aux chrétiens soit la chahada (la profession de foi musulmane, ndlr) soit la mort... à Maaloula, ils ont crucifié deux jeunes gens parce qu’ils n’ont pas voulu dire la chahada.

Ils disent "alors, vous voulez mourir comme votre maître en qui vous croyez. Vous avez le choix : soit vous dites la chahada, soit vous êtes crucifiés". Et bien non, on sera crucifiés. Il y en a un qui a été crucifié devant son papa » (S B)

Dire la chahada, c'est témoigner ceci: J'atteste qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah et j'atteste que Mouhammad est le messager d'Allah ».  Cela suffit pour être musulman. Mais le renier est puni de mort...

On mesure l'apostasie de W.... baisant le Coran et de ses suiveurs aveugles. Les vrais saints sont ces martyrs de Syrie et d'ailleurs qui témoignent du Christ, qui est LA seule Voie, la Seule Vérité, et la seule Vie. « Tu SOLUS Sanctus, DOMINUS »

http://amdg.over-blog.fr/2014/05/les-vrais-saints.html

 

elogofioupiou.over-blog.com

 

Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 06:11

l. LES BIENFAITS QUE L'HOMME REÇOIT DANS LE SACREMENT DE PENITENCE

En premier lieu, je repasserai dans mon cœur les nombreux bienfaits que j'ai reçus dans ce sacre­ment. Le Roi prophète en fait une énumération abrégée dans le psaume cent deuxième, où il bénit le Sei­gneur de ses bontés envers les pécheurs. Ces bienfaits peuvent se réduire à six.

 

Premièrement. Ce Père des miséricordes me pardonne tous mes péchés non seulement ceux dont je m'étais confessé, mais aussi ceux que j'ai oubliés, et ceux que, sans faute de ma part, je n'ai pas pu connaî­tre.

 

Deuxièmement. Il guérit les maladies spirituelles de mon âme, comme sont les vices, les passions, les tris­tesses, les craintes immodérées, et autres semblables mouvements de l'appétit sensitif, qu'il modère et soumet à l'empire de la raison.

 

Troisièmement. Il me délivre à la fois, et de la mort éternelle que j'avais méritée par ma désobéissance et de la mort très amère qu'entraîné avec elle la privation de la grâce divine.

 

Quatrièmement. Il m'environne de Ses miséricordes ; II m'aide à vaincre les tentations que j'ai eues et puis encore avoir à combattre ; II me préserve d'innombrables dangers ; enfin, II m'offre sa protection toute-puissante pour m'empêcher de retomber dans les fautes dont je me suis rendu si souvent coupable.

 

Cinquièmement, II me communique avec libéralité tous les biens que je puis désirer, surtout la grâce, la cha­rité, les autres vertus infuse qu'il ne cesse d'entretenir et d'augmenter dans mon âme.

 

Sixièmement. Il renouvelle ma jeunesse comme celle de l'aigle, me dépouillant des œuvres et des inclina­tions du vieil homme, et me revêtant des œuvres et des habitudes de l'homme nouveau II me rend ma pre­mière ferveur et m'inspire la joie de l'esprit, afin que je m'adonne d'une manière plus parfaite à l'exercice de la vertu.

 

Ces nombreuses grâces, Dieu les accorde autant qu'il dépend de Lui à tous ceux qui se confessent dignement. Or, le bienfait que nous recevons est d'autant plus précieux qu'il est moins mérité. Il est donc juste que nous en soyons pénétrés de reconnaissance. Dans cet esprit, je concevrai la plus haute idée de la libéralité dont Dieu a usé à mon égard, et dans un silence d'admiration, je me déclarerai vaincu par tant de bonté.

 

II. CANTIQUE DE LOUANGE.

 

Ensuite, toujours animé de la plus profonde reconnaissance, je chanterai au Seigneur un cantique de louange, empruntant au Psalmiste ces touchantes paroles :

 

O mon âme, bénis le Seigneur, et que tout ce qui est en moi bénisse Son Saint Nom. Bénis le Sei­gneur, ô mon âme, et ne perds jamais le souvenir de Ses bienfaits. Il te pardonne tous tes péchés ; II guérit toutes tes infirmités. Il rachète ta vie en t'arrachant à la mort ; II te couronne de miséricorde et d'amour. Il remplit tous tes désirs en te comblant de biens ; II te rend, comme à l'aigle, la vigueur de ta première jeu­nesse. Le Seigneur ne m'a pas traité selon mes offenses ; II ne m'a pas rendu selon mes iniquités. Autant l'Orient est éloigné de l'Occident autant II a éloigné de moi tous mes péchés. Comme un père a pitié de son enfant ainsi le Seigneur a pitié de ceux qui Le craignent, parce qu'il sait de quelle argile nous avons été for­més

 

- O Dieu de mon âme, si les miséricordes dont Vous avez usé envers moi sont infinies, que pourrai-je faire pour ne point manquer envers Vous de reconnaissance ? Je désire continuer et achever avec Votre aide ce que Vous avez commencé en moi par Votre bonté.

 

Puisque Vous m'avez pardonné mes péchés, je suis résolu de n'y retomber jamais. Puisque Vous m'avez délivré de la mort, je ne me soumettrai pas de nouveau à son empire.

 

Puisque Vous m'avez couronné de Vos miséricordes, je déposerai à Vos pieds toutes mes couronnes.

 

Ajoutez, Seigneur, à tant de grâces que Vous m'avez faites, celle de remplir mes désirs, par l'abondance de Vos dons célestes, afin que je puisse accomplir les résolutions que je viens de prendre, et que je Vous offre comme à l'auteur de tout bien.

 

Donnez-moi de nouvelles forces, pour que je marche avec ferveur, que je coure, que je vole comme l'aigle, jusqu'à ce que je reçoive de Vos mains la couronne de la gloire éternelle.

 

Je puis multiplier et varier les cantiques de louange, en invitant ceux d'entre les saints qui ont été de grands pécheurs, à glorifier Dieu et à le remercier du pardon qu'il a bien voulu m'accorder.

 

III. RESOLUTIONS. Quant au troisième acte, qui complète l'action de grâces, j'ai trois choses à faire.

 

Premièrement. Je dois m'affermir dans la résolution de me corriger, me figurant que Nôtre Seigneur Jésus-Christ m'adresse ces paroles qu'il dit à un autre malade, après lui avoir rendu la santé : Voici que vous êtes guéri : ne péchez plus, de peur qu'il ne vous arrive quelque chose de pire.

 

Je dois craindre la rechute, parce qu'elle est d'ordinaire plus funeste que la première attaque du mal. Si donc, comme le chien qui retourne à son vomissement, je reprends mes habitudes vicieuses, j'appelle de nouveau le démon que j'avais repoussé au commencement, et je lui rouvre la porte de mon cœur, afin qu'il s'y établisse avec sept autres esprits plus méchants que lui, et mon dernier état est pire que le premier. Mais, de toutes les rechutes, la plus à craindre est celle qui arrive peu de temps après la confession. Si le jour même je venais à tomber dans les mêmes péchés, ce serait une preuve que ma conversion a été bien faible et bien imparfaite, quand même elle aurait été véritable.

 

On pourrait m'appliquer ces paroles de l'Ecclésiastique : Si celui qui se purifie après avoir touché un mort, le touche de nouveau, que gagne-t-il à s'être purifié ? De même, si un homme jeûne après avoir com­mis des péchés, et les commet de nouveau, que lui sert-il de s'être humilié ? Et qui désormais exaucera sa prière ?

 

Je ferai ces réflexions pour m'exciter à une crainte salutaire, non pour m'abandonner à la défiance et au découragement. Je me souviendrai qu'il arrive à l'homme juste de tomber sept fois, et qu'il se relève après chacune de ses chutes

 

Secondement. Aussitôt après m'être confessé, j'accomplirai ma pénitence entièrement, s'il est possible, ou du moins en partie. Je remplirai ce devoir avec piété, en esprit d'obéissance et d'amour, afin d'acquitter quelque chose de la dette immense que j'ai contractée envers mon Dieu. Je désirerai de pouvoir faire da­vantage pour Celui qui s'est montré si miséricordieux envers moi, répétant avec le serviteur de l'Évangile : Seigneur, ayez un peu de patience, et je Vous paierai toute ma dette.

 

Troisièmement. Je remercierai Dieu de la grâce que je viens de recevoir, et je me préparerai avec ferveur à la sainte communion. En effet, une des fins principales de l'institution du sacrement de Pénitence est de nous offrir un moyen pour nous disposer à nous approcher dignement de la sainte Table, suivant cette pa­role de David : Que rendrai-je au Seigneur pour tous les biens dont II m'a comblé ? Je prendrai le calice du salut, et j'invoquerai le Nom du Seigneur.

 

Extrait de : Examen de conscience à partir du Catéchisme de la famille chrétienne.  Père Emmanuel.  (www.a-r-c-f.com)

 

Elogofioupiou.over-blog.com

Repost 0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 11:12

Les fausses canonisations furent prédites depuis très longtemps : Dès 1999, Éric Faure, auteur du Pape martyr de la fin des temps, sur la survie du Pape Paul VI, avait annoncé pour 2014 la fausse canonisation de Wojtyla, devant témoins.

http://prophetiesaintmalachie.over-blog.com/2014/05/fausses-canonisations-nouveaux-signes-divins.html

 

elogofioupiou.over-blog.com

Repost 0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 17:14

La survie de Paul VI et son retour à Rome, si cela vous intéresse lisez ce qui suit :

 

http://prophetiesaintmalachie.over-blog.com/2014/04/decouverte-capitale-sur-le-secret-de-fatima.html

 

 

elogofioupiou.over-blog.com

Repost 0
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 11:21

En cette veille de l'évènement le plus infâme après le baiser de Judas, règne un silence mortel sur la mort de Marco, tué par la Bêtise idolâtre. Les grands sites catholiques français, sensés nous informer, sont subitement atteints d'aphonie. Mensonge par omission. Il n'y a rien à comprendre, circulez... .

.Marco est-il mort pour rien ? La presse italienne met cet avertissement, pourtant évident, au compte du" mauvais entretien" du monument… sic.

"Ils ont des yeux et ne voient point... Des oreilles et n'entendent point...."Il en est et en sera, hélas, de même pour tous les avertissements du Ciel…

Les bruits de bottes qui retentissent en Russie sont pourtant comme le pendant de ce silence coupable. Nous sommes en  guerre. Ne vous laissez pas prendre aux intoxications présentant le néo tsar Poutine comme "un défenseur des valeurs chrétiennes"(sic)

Lui aussi est un  renard déguisé. N'attendez pas votre salut  des hommes.

Veillez et priez dans vos catacombes....   Parce Domine

http://amdg.over-blog.fr/2014/04/silences-et-bruits-de-bottes.html

http://amdg.over-blog.fr/2014/04/quand-le-ciel-dit-non.html

Quand le Ciel dit: NON suite - Le blog de senex

http://amdg.over-blog.fr/2014/04/quand-le-ciel-dit-non-suite-2.html

Bonne réflexion a ceux qui le peuvent encore.

Elogofioupiou.over-blog.com

Repost 0
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 11:00
Repost 0
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 10:47

Ce groupe souffre de cécité spirituelle. Ce sont des aveugles qui essayent de guider d’autres aveugles.

 

Ils  n’ont pas compris les promesses de Notre Seigneur Jésus Christ, qui a dit : Les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre son Église, puisqu’Il demeurera avec Elle jusqu'à la consommation des siècles.

 

Il a bien promis qu’Il sera avec son Église, mais pas avec la fausse église issue de Vatican 2, ce concile des francs maçons et de Satan.

 

Prions :

 

Mon Dieu je vous aime et je vous adore, Vous mon premier principe. Je vous désire, Vous ma fin dernière. Je vous remercie, Vous mon bienfaiteur perpétuel.

 

Je vous invoque, Vous mon souverain défenseur, pour S.S. PAUL VI. 

 

Mon Dieu daignez  le diriger par votre sagesse,  le contenir par votre justice, le consoler par votre miséricorde et le protéger dans son exil par votre puissance.

 

Miséricordieux Jésus, par les mérites de vos saintes plaies, hâtez son retour, afin qu’il puisse démontrer à la face du monde que c’est lui le véritable chef de l’Église Catholique Apostolique.

 

Elogofioupiou.over-blog.com

 

 

Repost 0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 15:15

La « théologie » de Jean-Paul II, a toujours été considérée comme centrée sur l'homme. Voici la conclusion du professeur Wiegand Siebel, suite à la lecture de Redemptor Homirus, pseudo encyclique de Jean-Paul II : « La religion de l'homme, dans laquelle toutes les religions et les philosophes ont et gardent leur place, a fait un pas de géant» (Cercle de Béda, no 184, octobre 1979). Ce professeur déclara qu'il ne « s'agissait pas seulement d'une idée qui n'est plus conciliable avec la Foi catholique, d'une hérésie, mais d'une forme de « théologie » à laquelle même les protestants ne pouvaient adhérer. On trouve une conclusion semblable chez le Père Dôrmann : « Dans la théologie classique, Dieu est objet matériel et formel de théologie. Dans la Nouvelle Théologie du cardinal Wojtyla, c'est l'homme. Il est évident que les deux conceptions sont diamétralement opposées. »

 

Il a toujours été affirmé, jusqu'en 1978, que si Paul VI était retiré, il serait remplacé par le pire antipape de l'histoire, et que ce serait « le Crucifiement du Corps Mystique. » De très nombreux messages ont prédit cet antipape. Un message du 30 mai 1978, quelques mois seulement avant que les apparitions ne devinssent fausses, annonçait sans ambiguïtés que ce serait l'antipape juste après Paul VI : « Arrêtez de dénigrer votre Saint-Père. Il n'est pas l'antéchrist. Vous vous trompez si vous lui attribuez un tel titre. Il n'est pas le pape antéchristique. Le prochain le sera » Certes, la Sainte Vierge avait employé un modal : « The next one shall be he » ; mais la modalisation est fréquente en anglais, et signifie ici que ce sera certain ou presque. Par ailleurs, l'avenir est conditionné par nos prières, d'où ce mot de notre Reine du Ciel. Toutefois, notons que le 15 juillet 1978, Elle n'utilise même plus le « shall » mais le « will », et fait allusion à la Salette : « si vous ne priez pas et ne faites pénitence maintenant Rome deviendra [will be come] le Siège de l’Antéchrist »{Il y a donc bien un lien entre l'avènement des antipapes et la venue de l'Antéchrist : avant même que l'Antéchrist personne siège à Rome, ses suppôts que sont les antipapes antéchristiques préludent à cet avènement II faut bien distinguer les deux étapes : Rome devient le Siège de l'Antéchrist en ce que des antipapes siègent à la place du vrai pape, tous les antipapes étant des précurseurs de l'Antéchrist (enseignement des Pères de l'Église) ; puis l'Antéchrist-personne lui-même siégera à Rome. }

 

Elle le redit le 14 août 1978 comme dernier avertissement : « si vous ne priez pas, sur le Siège de Pierre sera placé le 666, l'agent de l'Enfer sous forme humaine. » Or, le jour même les pèlerins se laissèrent abuser et les apparitions devinrent fausses, quand il fut annoncé : « Votre Saint-Père Paul VI est avec nous en paradis. » Les exorcismes suisses dénoncèrent alors ces fausses apparitions et leur déviation suite au manque d'humilité qui avait régné là-bas, et aux infiltrations de mauvaises personnes autour de la voyante, Veronica Lueken. Dès le lendemain du prétendu décès, le 7 août, un exorcisme avait contredit l'annonce des média sur la mort de Paul VI.

 

Ainsi, deux fausses révélations principales démontrent la déviation de Bayside en 1978 : le message sur la prétendue mort de Paul VI (en réalité, c'est son sosie qui est mort), et les messages favorables à Jean-Paul II, qui contredisent toutes les prophéties antérieures. Cependant, la fausse révélation de la mort de Paul VI contredit elle aussi certains messages antérieurs. En effet, le 18 juin 1978, s'adressant aux « Judas de l'Église » (les cardinaux franc-maçons), Nôtre-Seigneur déclara : « Vous avez ouvert les portes de Ma Maison à tous les incrédules, aux hérétiques, aux adorateurs de Lucifer ! Vous ne compromettrez pas Ma Maison. Vous n'en démolirez pas les murs ! J'en suis le fondement ! Mais n’espérez pas non plus ramasser les os du Pape Paul VI à Rome ! Mon Père a un plan pour réparer le mal dans Ma Maison. » Cette prédiction serait démentie si la dépouille du 6 août avait bien été celle du vrai Paul VI. Mais quel était le rapport entre les deux dernières phrases, quel était le lien logique dans cet enchaînement mystérieux ? C'est en réalité très simple... Le Sauveur voulait dire aux francs-maçons : n'espérez pas tuer le Saint-Père, car il sera protégé (survie miraculeuse annoncée à la Salette). Quant au « plan pour réparer le mal », il s'agit en toute évidence du retour de Paul VI. Telle était la signification énigmatique de ces mots... La phrase centrale était difficile à traduire ; l'anglais disait : But you will not also wait to pick the bones of the Holy Father. Il semble que ce soit une locution, une expression, qui signifie « tuer ».

 

Il existe encore d'autres messages antérieurs de Bayside démontrant la fausseté de ceux d'après août 1978. Des révélations du 14 septembre 1976 avaient annoncé quant au Grand Avertissement de Garabandal que « lorsque viendra la Révolution à Rome, lorsque le Saint-Père fuira en exil », il sera proche : « Lorsque vous verrez, lorsque vous entendrez, lorsque vous sentirez la Révolution à Rome, lorsque vous verrez le Saint-Père fuyant, cherchant un refuge sur une autre terre, sachez que le temps est mûr. » La suite du message, que je m'apprête à citer, se référait au premier exil de Paul VI (exil du 13 juillet 1981, rapporté par les exorcismes suisses), ne devant pas être confondu avec le second, qui se produira après la réapparition publique. Les deux phrases ne se situaient pas dans une continuité chronologique et décrivaient deux événements différents : « Mais suppliez et implorez Dieu pour que votre bon Pontife ne quitte pas Rome, car alors il permettrait à l'homme aux noirs desseins (Jean-Paul II) de capturer son trône. » Ce dernier message se rapportait au premier exil. Les fausses apparitions de Bayside annonçant la mort de Paul VI contredisent totalement ces révélations antérieures quant aux deux exils, qui se verraient privées d'accomplissement Or, les exorcismes suisses ont permis de savoir que le premier exil a bien eu lieu, et ce message de Bayside laisse supposer qu'il y aura un second exil. D'où la phrase de Marie-Julie Jahenny : « Que d'exils [pluriel] à souffrir ! », se rapportant à la réapparition publique du Saint-Père. Cette stigmatisée voulait dire que la réapparition publique entraînerait un second [et dernier] exil douloureux.

 

La description de Bayside correspond exactement à celle des exorcismes suisses, qui ont déjà précisé que le Grand Avertissement viendrait peu de temps après le retour de Paul VI :

 

Démon = ...c'est le devoir de ceux qui ont la Foi d'en appeler aux Anges, aux Saints, aux Papes et aux Patriarches, afin que le plus possible croient en lui lorsque qu'il réapparaîtra à Rome. Ce sera une mission très dure pour lui, quand il devra d'abord se montrer, faible, vieux et misérable humainement, comme il est. Il est si frêle. Ce sera pourtant une apparition religieuse très triomphale, glorieuse pourtant, de votre Chef là-bas à Rome, quand les flammes brûleront et déjàjailliront en léchant les fenêtres du Vatican, suis-je contraint de dire. Ce sera alors terrible quand le Très-Haut rendra Son jugement à Rome et au Vatican. Ce sera terrible pour l'humanité, pour Rome, pour le monde, quand le péril jaune viendra, et qui menacera pour ainsi dire d'anéantir l'humanité. Ce sera terrible lorsque l'Antéchrist viendra dans toute sa puissance et apparaîtra. Mais ce sera tout aussi consolant pour vous et la petite troupe des hommes qui ont cru et qui alors croiront, quand votre vrai et grand Chef Paul VI montrera le vrai Chemin pour l'Église. Je ne veux pas parler davantage, je ne veux plus !... Adjurations de l'exorciste.

 

D = Je dois dire à cet égard : même si le monde entier parlait contre vous, contre cette réapparition du vrai Pape, disant que ce n'est pas vrai, je suis contraint de dire, moi Belzébuth, en ce jour, que c'est la vérité.En ce jour du Saint Ange d'Abraham, lui qui fut aussi éprouvé que vous, sinon plus, qui eut à prendre également sur lui de dures épreuves ou une épreuve semblable. Souvenez-vous lorsque son fils était enfin là et qu'il devait l'offrir en sacrifice, comme ce fut une épreuve terrible, profondément éprouvante pour ce Patriarche et Aïeul...

EXORCISME DU 15 JANVIER 1985

 

«II put le 13 juillet 1981 s'échapper des sbires de la loge par le Secours de Dieu, et depuis ce temps-làil attend dans l'exil l'heure où lorsque le Vatican sera en flammes il remontera sur la Chaire de Pierre. »

EXORCISME DU 21 FÉVRIER 1988

 

Extrait de : La Survie de Paul VI et le Secret de Fatima. Jean-Baptiste ANDRÉ.

 

Elogofioupiou.over-blog.com

Repost 0