Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 00:05

LE   SALUT   ETERNEL  DES   ENFANTS  AVORTÉS

 

VOICI LA REPONSE  DE  LA   MISERICORDE   DIVINE.    Une révélation sensationnelle concernant :

 

LE BAPTEME DES ENFANTS QUI  NE  SONT  PAS  ENCORE   NÉS

 

Prologue

 

Les terribles malédictions du Christ, rapportées par Saint Matthieu et Saint Luc : « Malheur à vous... » (Matt. XXIII, 13-36...) peuvent être appliquées aux meurtriers des enfants dans le sein de leur mère, aux auteurs de ces meurtres que l'on appelle avortements.

 

Par contre, de quelles abondantes et particulières bénédictions, bénéficieront :1° Les croyants et les cœurs droits qui s'opposent énergiquement et in­conditionnellement au meurtre des petits innocents du sein. 2° Les chrétiens et les chrétiennes qui au­ront la charité et le zèle d'utiliser ce céleste procé­dé de baptême, dont il a été dit : « Voici le signe de l'Amour compatissant du Dieu Trois Personnes, pour ceux qui ne sont pas encore nés ».

 

Vision d'origine, au départ : Une modeste femme de notre temps (une allemande), Marie de son prénom, mère de famille, héroïque, courageuse et joyeuse jusque dans la souffrance. Parce que toujours prête au sacrifice pour le salut des âmes, le repos des âmes du pur­gatoire, et pour les intérêts de l'Eglise, elle fut honorée de grandes faveurs mystiques. Elle a fait le récit de la vision suivante: « J'étais assise dans un tramway, du côté de la fenêtre, et je récitais mon chapelet. Tout à coup, je vis une vive lumière.

 

Jésus était à côté de moi, et me dit : « Regarde la fosse aux assassins ».

« Je regardai à droite et à gauche, et dis : « Sei­gneur, à droite, il n'y a que des champs. Peut-être, veux-tu désigner ce bâtiment avec une croix lumi­neuse, sur laquelle on lit : «Clinique gynécologique ».  -- Jésus répondit : « Oui, c'est ce que je veux dire. De ces cliniques, il y en a encore beaucoup, et il y en aura d'autres encore. Prie pour les médecins, pour tous ceux qui les aident, surtout pour les mè­res qui tuent leurs enfants et les font tuer avant leur naissance. Cette nuit, je t'en parlerai plus long­temps. »

 

« En effet, dans la nuit, le Seigneur me montra un tableau atroce. Je vis la terre couverte de minuscules cadavres d'enfants. C'était si terrible, que je notai dans mon journal : « J'ai vu le massacre des Innocents de Bethléem, grossi des milliers et des millions de fois. J'ai pleuré en voyant cette 'horreur. »

 

« Le Seigneur dit alors : « L'Esprit impur a frappé à toutes les portes. La plupart lui ont été ouvertes. Malheur à ceux qui l'écoutent ! En une nuit, ils sombreront avec leur maison dans le bourbier de leurs péchés. « Devant les tombes, on pleure les enfants que Dieu a rappelés à lui. Et il en est le Maître ! Mais on ne pleure pas les enfants que l'on a cruellement assassinés.

 

« Au contraire, le temps vient où l'on croira faire plaisir à Dieu et aux hommes, en massacrant ces petits. « Bénie soit chaque maison où habite une âme réparatrice. »

 

La narratrice continue : « Je vis alors au firma­ment d'innombrables têtes d'enfants. Je dis : « Mais, Seigneur, ce sont bien les têtes de tes anges ! » Le Seigneur répondit : « Les voilà, ces petits aux­quels on a ôté la vie. Ils seront les accusateurs devant le Tribunal de Dieu. Prie pour leurs assassins, pour qu'ils fassent pénitence. »

 

« Je continuai ; « Seigneur, pourquoi m'as-tu mon­tré cela ? Je sais que ces petits ne verront jamais Dieu. »

 

 

Jésus me dit alors : « Marie, tu as une grande mission à remplir. Ces petits pourront aller au Ciel et voir Dieu. »

 

« Transmets ce que je vais te dire, même à mes prêtres. Tu te heurteras à de la résistance ; mais, avec le temps, on comprendra et on le fera... pour le plus grand bonheur de ces petits.

 

« Vous pouvez les baptiser... « Note comment Je désire que cela se fasse. »

 

ET VOICI LE RITUEL DU BAPTEME

 

(Indiqué par le Seigneur Jésus )

 

« Ne m'est-il pas permis de faire ce que Je veux de mon bien ? » (Matt. XX, 15). « Cela ne vient pas de vous, c'est un don de Dieu. » (Eph. II, 8).

« Les enfants sont un don de Dieu » (Ps. 126, 3). « Le don de Dieu, c'est la Vie éternelle » (Rom. VI, 23).

 

      Une prière préliminaire: « Le conseil du Seigneur subsiste à jamais, les pensés de Son Cœur d'âge en âge : de délivrer leur âme de la mort et les garder en vie, au jours de la famine. »  (Ps 32, 11 -19).

 

      Récitez le Credo des Apôtres:

 

      « Je crois en Dieu, le Père…………………………………..... »

 

      Dites……….    (Les Paroles du baptême)

 

      «Vous tous, qui furent nés morts pendant le jour et la nuit, et allez encore naître morts ;

 

      «Vous tous, qui furent tués pendant le jour et la nuit dans le ventre de votre mère et allez encore être tués ;

 

      «Afin que vous tous puissiez atteindre la vie éternelle, par Jésus-Christ, Marie, Joseph, St-Jean et ( les Saints du jour ),

 

      «JE VOUS BAPTISE……… (en aspergeant de l’eau bénite) , au nom du Père et du Fils et Saint-Esprit.

 

      «Je t’ai appelé par ton nom et tu es à moi».  ( Isaie. 43, I )

 

      «Chantez au Seigneur un chant nouveau, pour les merveilles qu’Il a faites. »  (Ps. 88, I)

 

      «Alleluia,      Alleluia,       Alleluia, »

 

      «O Amour, O plus Grand Amour infini de Dieu. »

 

      «Alleluia,      Alleluia,       Alleluia. »

 

      (Récitez……….)

 

      «Notre Père qui êtes aux Cieux………………..»

 

      «Je vous salue Marie, pleine de……………….»

 

      «Gloire soit au Père, Gloire soit……………….»

 

            Quand vous aspergez l’eau bénite, faites-le aux quatre points cardinaux. « Car Dieu répand                                                                                                          l'eau bénite sur la tête des enfants, et donne à chacun un nom ».

 

A faire tous les jours……

 

 

Jésus  achève  par  cet  appel  pressant  de  son Cœur :

 

 « Encore une fois, fait connaitre mes paroles. Hâte-toi, afin qu'à ces petits dont le nombre augmente, il soit porté secours avant qu'il soit trop tard : pour eux et pour vous.

 

« Le temps presse ! Lisez les signes des temps ! »

 

Une preuve mystique pour terminer, preuve vécue par la maman choisie comme messa­gère, et preuve donnée par celle-ci à titre de témoi­gnage personnel.

 

« Moi-même, j'ai mis une fois au monde un en­fant mort-né de six mois. Comme le médecin m'avait dit que l'enfant que je portais dans mon sein serait prématuré et ne vivrait pas, je l'ai baptisé avant qu'il ne meure, et ceci à l'endroit où se trouvait sa petite tête (1).

 

« J'ai prié Dieu, en disant : « Mon Dieu, per­mets que l'eau bénite passe à travers mon ventre, et se répande sur la tête de l'enfant.

 

« J'ai eu la certitude que Dieu m'avait exaucée, environ un an plus tard, en me réveillant après une grave opération. »

 

« Un très bel enfant se tient à côté de mon lit... Je lui demande : « Qui es-tu, petit ange ? »

 

« J'entends alors : « Je suis ton petit Werner. Par le baptême, tu m'as ouvert le Ciel (2). J'ai prié pour toi, pour ta guérison.

 

« Pour ta joie, et comme preuve de la vérité, Dieu m'a permis de t'apparaître.

   Au revoir, chère maman. »

 

Notes

 

(1).   L'enfant était donc encore dans le sein de sa mère.

(2). C'est donc que les enfants venus prématurément au monde après un avortement, naturel cette fois, non pro­voqué, bénéficient aussi de cette forme divine du baptême des enfants non encore nés.

 

Gracieuseté de Gérald Guay

14 nov. 2011.

 

Twitter.com/elogofioupiou

 

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Méditations et prières
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 20:34

                                                                         Neuvaine à la Miséricorde Divine

                                        PREMIER JOUR.


        Paroles de Notre Seigneur : "Aujourd'hui, amène-Moi l'humanité entière, spécialement tous les pécheurs, et immerge-les dans l'océan de Ma Miséricorde. Tu adouciras ainsi l'amertume où Me plonge la  perte des âmes".

        Demandons miséricorde pour l'humanité entière.

        Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d'avoir pitié et de nous pardonner, ne regardez pas nos péchés mais la confiance que nous mettons en Votre bonté infinie. Accueillez-nous tous dans la demeure de Votre  cœur très miséricordieux et n'en repoussez jamais personne. Nous Vous en supplions par l'amour qui Vous unit au Père et au Saint-Esprit. 


 Notre Père …

 Je vous salue  Marie … 

 Gloire au Père…


       Père Éternel, jetez un regard de compassion sur l'humanité entière et en particulier sur les pauvres pécheurs, dont l'unique espoir est le Cœur très miséricordieux de Votre Fils, Notre Seigneur Jésus-Christ.  Par Sa douloureuse Passion, témoignez-nous Votre Miséricorde, afin que de concert  nous puissions tous ensemble louer éternellement Votre toute-puissance.   Amen.

 

                                               2e JOUR

 

      Paroles de Notre Seigneur: " Aujourd'hui, amène-Moi les âmes sacerdotales et re-ligieuses, immerge-les dans mon insondable Miséricorde.  Elles M'ont donné la force d'endurer Ma douloureuse Passion c'est par elles, comme par des canaux, que se déverse Ma  Miséricorde sur l'humanité. "   Prions pour le clergé et les religieux.

     Très Miséricordieux Jésus, Vous qui êtes la source de tout bien, multipliez les grâces dans l'âme de Vos prêtres, religieux et religieuses, afin qu'ils accomplissent dignement et avec profit les actes de miséricorde, et que par la parole et l'exemple, ils amènent leur prochain à rendre au Père de Miséricorde la  glorification qui Lui est due.

 

Notre Père …

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père…

 

      Père Éternel, jetez un regard de Compassion sur les élus de Votre Vigne, les prêtres et les religieux et comblez les de la plénitude de Votre bénédiction. Par les sentiments du Cœur  de Votre Fils, accor-dez-leur lumière et force, afin qu'ils puissent conduire les autres sur le chemin du salut et glorifier avec eux éternellement Votre Miséricorde sans bornes.  Amen.

                                                 3e JOUR

 

      Paroles de Notre - Seigneur, "Aujourd'hui amène-Moi toutes les âmes pieuses et fidèles : immerge-les dans l'océan de Ma Miséricorde, ces âmes M'ont réconforté sur le chemin du Calvaire, elles étaient cette goutte de consolation au milieu d'un océan  d'amertume".    Prions pour tous les chrétiens fidèles.

     Très miséricordieux Jésus, Vous qui accordez surabondamment les grâces du trésor de Votre Miséricorde, recevez tous les fidèles chrétiens dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux et ne nous en repoussez  jamais. Nous Vous en supplions par l'amour inconcevable dont brûle Votre Cœur pour le  Père Céleste.

 

Notre Père …

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père …

 

      Père Éternel, jetez un regard de compassion sur ces âmes, fidèles héritage de Votre Fils et par les mérites de Sa douloureuse Passion, accordez-leur Votre bénédiction et enveloppez-les de Votre perpétuelle protection, afin qu'ils ne perdent pas l'amour, ni le trésor de la Sainte foi, mais qu'avec le chœur des Anges et des saints ils louent éternellement Votre Miséricorde infinie.    Amen.

 

                                                  4e JOUR

 

      Parole de Notre Seigneur : "Aujourd'hui, amène-Moi les païens et ceux qui ne Me connaissent pas encore. Dans mon amère Passion, J'ai également pensé à eux, et leur zèle futur consolait Mon Cœur.  Immerge-les maintenant dans  l'océan de Ma Miséricorde."         Prions pour les païens et les incroyants.

      Très  Miséricordieux Jésus, Vous qui êtes la lumière du monde, accueillez dans la demeure de Votre Cœur  très Miséricordieux, les âmes des païens et celles des incroyants qui ne Vous connaissent pas encore. Que les rayons de Votre Grâce les éclairent, afin qu'ils puissent de concert avec nous, chanter éternellement les merveilles de Votre Miséricorde.               

 

Notre Père …

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père …

 

      Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes des païens et sur celles de tous ceux qui ne Vous connaissent pas encore. Elles aussi sont enfermées dans le Cœur très Miséricordieux de Votre Fils Notre Seigneur Jésus-Christ.  Gagnez-les à la lumière de l'Évangile  afin qu'elles comprennent combien est grand le bonheur de Vous aimer. Faites qu'eux aussi glorifient dans les siècles la munificence de Votre Miséricorde. Amen

 

                                                  5e JOUR.

 

      Paroles de Notre Seigneur : "Aujourd'hui, amène-Moi les âmes des hérétiques et celles des apostats, immergez-les dans l'océan de Ma Miséricorde.  Ce sont elles qui, dans Mon amère agonie, Me déchiraient le Corps et le Cœur, c'est-à-dire l'Église.  Mais lorsqu'elles s'unissent de nouveau à l'Église  mes blessures se cicatrisent et J'éprouve une consolation dans Ma Passion".   Prions pour ceux qui errent dans la Foi.

      Très Miséricordieux Jésus, Vous qui êtes la bonté même et qui ne refusez pas la lumière à ceux qui Vous la demandent, recevez dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux les âmes des hérétiques, des apostats et de tous ceux qui errent dans la Foi.  Que Votre Lumière les attire à l'unité de la Sainte Église Catholique.  Ne les rejetez  point de Votre protection, mais faites qu'eux aussi glorifient la largesse de Votre Miséricorde.

 

 

Notre Père …

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père …

 

      Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes des hérétiques et des apostats qui persistent obstinément dans leurs erreurs.  Ils ont gaspillé Vos dons et abusé  de Vos grâces.  Ne regardez pas leur  méchanceté mais l'amour et la Passion amère de Votre Fils  qui Vous priait avec tant de ferveur : "afin que tous soient un" (J.17, 21). Faites qu'ils retrouvent au plutôt cette unité qui réside dans la Vérité de l’Église que vous avez fondé et que  de concert avec nous ils glorifient Votre Miséricorde dans les siècles.  Amen. 

 

                                                  6e JOUR.

  

       Paroles de Notre Seigneur : "Aujourd'hui, amène-Moi les âmes douces  humbles ainsi que celles des petits enfants : immerge-les toutes dans l'océan de Ma Miséricorde. Elles ressemblent le plus à Mon Cœur et ce sont elles qui Me fortifient dans Ma douloureuse agonie.  Je les voyais alors telles des anges terrestres veillant sur  Mes autels. C'est sur elles que Je déverse Mes grâces en abondance, car seule une âme humble en qui Je mets  toute Ma confiance, est apte à recevoir Mes dons ».     Prions pour les enfants et les âmes humbles.

       Très Miséricordieux Jésus, Vous qui avez dit : "Apprenez de Moi que Je suis doux et humble de Cœur »  Matt. 11, 29. Recevez dans la demeure de Votre Cœur très Miséricordieux les âmes douces et humbles. Recevez également celles des petits enfants car elles ravissent les cieux entiers et elles sont l'objet d'une attention spéciale du Père Céleste ; elles sont comme un bouquet odoriférant devant le Trône divin, où Dieu se délecte du parfum de leurs vertus. Faites qu'elles demeurent constamment dans Votre Cœur, chantant sans  cesse l'hymne de l'Amour et de la Miséricorde de Dieu.

 

Notre Père …

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père …

 

      Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes douces et humbles, et sur celles des petits enfants qui sont particulièrement chères au Cœur de Votre Fils. Par leur naturel, elles sont à tel point semblables à Jésus. Elles possèdent donc un pouvoir inconcevable devant le Trône de Dieu,  " Père de toute consolation." (2 Cor. 1, 5).

Nous Vous supplions, père de Miséricorde et de toute bonté, par amour pour ces âmes, en qui Vous avez mis vos complaisances, bénissez le monde entier afin que tous les hommes puissent ensemble rendre une gloire incessante à Votre Miséricorde.  Amen.

 

                                                  7e JOUR.

 

        Paroles de Notre Seigneur: " Aujourd'hui,  amène-Moi  les âmes qui honorent et glorifient particulièrement Ma Miséricorde.  Ces âmes ont le plus partagé Ma Passion et le plus profondément pénétré  dans Mon esprit.  Elles sont le reflet vivant de Mon Cœur Miséricordieux.  Dans la vie future ces âmes étincelleront d'un éclat particulier et chacune d’elle aura Ma protection à l'heure de la Mort et aucune n'ira en enfer.    Prions pour ceux qui vénèrent la Miséricorde Divine et qui en propagent la dévotion.

        Très Miséricordieux Jésus, Vous dont le Cœur est Amour, recevez dans Votre Cœur très Miséricordieux les âmes qui honorent et propagent d'une manière particulière la grandeur de Votre  Miséricorde.  Dotées de la puissance même de Dieu, toujours confiantes en Votre insondable Miséricorde, et répondant à la sainte volonté de Dieu, elles portent sur leurs épaules l'humanité entière, implorant sans cesse, pour elle du Père Céleste, pardon et grâces.  Faites qu'elles persévèrent jusqu'à la fin dans leur zèle initial, et à l'heure de la mort, ne venez pas à elles en Juge mais en Sauveur Miséricordieux.

 

Notre Père …

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père …

 

      Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes qui vénèrent et glorifient spécialement Votre plus grand attribut: l'insondable Miséricorde. Enfermées dans  le Cœur très Miséricordieux de Votre Fils, ces âmes sont comme un Évangile vivant; leurs mains sont pleines  d'actes de Miséricorde et leur âme comblée de joie, chante  l'hymne de Votre gloire. Nous vous prions Dieu clément, de leur manifester Votre Miséricorde selon l'espérance et la confiance qu'elles ont en Vous, afin que s'accomplisse par-là, la promesse du Sauveur, qu'il protégera durant la vie et à I'heure du trépas, quiconque honorerait et propagerait le mystère de Votre Miséricorde.   Amen.

 

                                                 8e JOUR.

 

       Paroles de Notre Seigneur, "Aujourd'hui, amène-Moi les âmes qui se trouvent au purgatoire, et  immerges-les dans l'abîme de Ma Miséricorde, afin que les torrents de Mon  Sang soulagent leurs brûlures.  Toutes ces âmes malheureuses Me sont très chères, pendant qu'elles satisfont à la Justice Divine.  Il est en votre pouvoir  de leur apporter un adoucissement, en puisant dans les trésors de l'Église,  que  sont les indulgences et les offrandes expiatoires. Oh ! Si Vous connaissiez leurs tourments, vous ne cesseriez de leur offrir l'aumône de vos prières et de payer leurs dettes à Ma Justice".     Prions pour les âmes du purgatoire.

      Très Miséricordieux Jésus, Vous qui avez dit: "Soyez compatissants comme votre Père est compatissant " 

       Recevez, nous Vous en prions, dans la demeure de votre Cœur très Miséricordieux les âmes du purgatoire qui Vous sont si chères et qui satisfont à la Justice Divine.

       Que les flots de Sang et d'Eau, qui ont jaillis de Votre Cœur,  éteignent les flammes du feu du purgatoire, afin que, là aussi se manifeste la puissance de Votre Miséricorde.

 

Notre Père …

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père …

 

       Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les âmes qui souffrent au purgatoire. Ayez  par les mérites de la douloureuse Passion de Votre Fils, ainsi que par l'amertume dont fut rempli à ce moment Son Sacré-Cœur, pitié de ceux qui se trouvent actuellement sous le regard de Votre Justice.

       Nous vous supplions de ne regarder ces âmes qu'au travers  les Plaies de Votre Fils Bien-Aimé, convaincus que Votre bonté et Votre Miséricorde n'ont pas de bornes. Amen.

 

                                                  9e JOUR.

 

       Paroles de Notre Seigneur: "Aujourd'hui amène-Moi les âmes tièdes et immerge-les dans le  gouffre de Ma Miséricorde.  Ces âmes blessèrent le plus douloureusement Mon cœur.  Au jardin des Oliviers, ce sont elles qui M'inspirèrent la plus grande aversion et M'arrachèrent cette plainte : " Père, faites que ce calice s'éloigne de Moi !

Cependant que Votre volonté soit faite et non la Mienne! " (Luc 22, 42).

Pour elles, la dernière planche de salut est le recours à Ma Miséricorde."    Prions pour les âmes tièdes.

      Très Miséricordieux Jésus, Vous qui êtes la bonté  même, accueillez dans la demeure de Votre Cœur les âmes tièdes. Que ces âmes glacées, véritables  cadavres qui Vous comblaient jusqu'alors de répugnance,   se réchauffent au feu de Votre pur amour.  O très compatissant Jésus employez la toute-puissance de Votre Miséricorde et attirez-les elles aussi, dans le foyer même de Votre amour afin qu'enflammées d'un zèle nouveau, elles soient aussi à Votre service.

 

Notre Père … 

Je vous salue  Marie …

Gloire au Père …

 

      Père Éternel, jetez un regard de compassion sur les  âmes tièdes qui sont également l'objet d'amour du Cœur  Miséricordieux de votre Fils, Notre Seigneur Jésus-Christ. Dieu de Miséricorde et de toute consolation. ( 2Cor. 1, 3)  Nous Vous supplions par les mérites de la douloureuse Passion de Votre Fils Bien-Aimé, et par Son agonie de trois heures sur la Croix.  Faites qu'enflammées d'amour, elles glorifient de plus en plus la grandeur de Votre Miséricorde dans tous les siècles.  Amen.

 

Transcrit par Gérald Guay, le  29 mars 2003.

Révisé  le  1er mai 2008.

Repost 0
Published by elogofioupiou
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 23:31

Survivance de Paul VI  prédite par la Sainte Vierge Marie

 

Il faut se souvenir que le bon Dieu a toujours prédit à l’avance les événements importants.  N’avait-il pas prédit ainsi, dans l’Ancien Testaments, sa naissance et sa mort, etc…afin d’aider la compréhension des événements lorsqu’il se produiraient dans le temps.

 

En 1846, dans son message aux enfants de la Salette, la Sainte Vierge a fait un beau résumé de ce qui se passerait a notre époque. J’ai en main depuis sa parution le volume, Le Secret de la Salette, édition de 1988, Publications Louis de Boanergès. A sa lecture on comprend bien des choses.  Je vous invite à lire le Sermon du Père Gaillard sur Paul VI, qui en résume bien le contenue.

 

http://paulvipapemartyr.over-blog.com/article-sermon-de-l-abbe-gaillard-sur-paul-vi-et-la-salette-61634902.html

 

Le pape Paul VI, a eu la naïveté de croire que les cardinaux étaient tous digne de confiance et qu’ils voulaient le bien de l’Église.  Si vous capable d’admettre cette hypothèse la, vous allez vite comprendre comment les méchants ont abusé de cette naïveté qu’est celle de l’innocent.

 

Lorsque l’on connaît le bût pervers de la Franc-maçonnerie et de sa clique de démons. Il est relativement facile de comprendre son désarroi, lorsqu’il constata qu’il s’était fait manipulé par les ennemis de l’Église. C’est à ce moment qu’est apparu son sosie.  Une personne a vu les deux Paul VI en même temps, un vieux qui avait peine à marcher, et après qu’on lui eu interdit accès aux appartements, elle sortit à l’extérieur et elle vit un autre Paul VI, qui était au balcon et qui bénissait la foule.  S’il y a eu deux Paul VI, se peut-il que le vrai soit encore envie ?  Tout est possible avec le soutient de la Sainte Providence.

 

Voici un exemple de discrédit sur le pape Paul VI.  La nouvelle messe face au peuple et en langue vernaculaire, date de 1956, (voir page 225 du livre précédemment nommé).  Pourquoi l’avoir appelle messe de Paul VI ?  Elle est l’œuvre  de Bugnini et de sa clique franc-maçonne. Bugnini aurait affirmé que Paul VI a signé de force   (Il n’est pas facile de résumer un livre de 355 pages).

 

Mon souhait serait que, les bons prêtres  qui célébreront des messes selon le  rite de Saint Pie V, prient pour le pape Paul VI. Ils seront surpris de constater l’efficacité du renouvellement du sacrifice du Christ, en union avec un véritable Saint Père, martyr de l’Église de la fin des temps.

 

La survie de l’Église, passe par la survie de Paul VI. Il y a un miracle dans cette solution extrême, soyez en sur.  Si vraiment, il est encore vivant, il aura sûrement préparé son successeur et nommé quelques évêques pour le combat final de la fin des temps.

 

Paul VI a reconnu ses erreurs et si le bon Dieu, lui a pardonné, pourquoi ne pas en faire autant, sommes-nous sans fautes ?  Il est encore le temps de prier et c’est la raison pour laquelle je vous suggère la prière suivante.

 

 

 

 

PRIÈRE POUR LA SAINTE ÉGLISE

 

Très Sainte et Adorable Trinité, notre Mère la sainte Église souffre la cruelle désolation à cause des hérésies.

  

La tiédeur des chrétiens et  les machinations de ses ennemis l'ont réduite aux  dernières  extrémités: "le Sacrifice Perpétuel  est  interdit, la Religion renversée, l'Église éclipsée" ( La Salette 1856 )

 

O Dieu Éternel et Tout-Puissant, Dieu Juste et Miséricordieux, bien que nous soyons assurés de votre triomphe final,  nous vous supplions dans l'affliction, et dans l'angoisse présentes, d'écouter l'humble et pressante prière que nous vous adressons par les deux Cœurs Unis de Jésus et de Marie.

 

Si vous ne voulez pas châtier les rebelles  Seigneur, à cause de votre grande miséricorde, par pitié pour nous, INTERVENEZ en donnant force  et  puissance au  Pape,  ce Christ  visible  que  l'Église universelle  attend  pour  resplendir de nouveau  et redevenir, Une, Sainte, Catholique et Apostolique !

 

Très Sainte et Adorable Trinité, par votre toute puissance, conservez le Pape PAUL VI en bonne santé, faites que, lorsqu’il réapparaîtra, l'éclat de la vérité chasse les ténèbres mortelles ! Que son  Successeur, consacre la Russie au Cœur Immaculée de Marie et que le Saint-Pape  annoncés  par  Vos  Prophètes  lui succèdent  et  fassent  triompher votre sainte Église !   Et que tous trois reçoivent dès maintenant Votre force, Votre soutien, et Votre Sainte Protection.

 

AINSI   SOIT - IL.

 

" O St-Michel, chef invincible, rendez-vous donc présent aux membres de l'Église Militante  qui sont aux prises avec l'esprit d'iniquité; donnez-leur  la  victoire  et  faites-les triompher".    Ainsi soit-il .

 

 

Le 15 décembre 2011.  G.G.

 

http://elogofioupiou.over-blog.com/

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by elogofioupiou
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 23:55

 Un salutaire retour sur nous-mêmes.

 

Descendez en esprit, dans les ca­chots ténébreux du Purgatoire ; placez-vous en présen­ce d'une personne de votre âge, de votre pays, de votre condition, et demandez-lui pour quelles fautes elle souffre de si cruels tourments.

 

 Voici à peu près ce qu'elle vous répondra : — « Pour mes distractions pendant mes prières et ma curiosi­té à l'église. Pour mes impatiences, mes immortifications et mes négligences. Pour mes mensonges, mes jugements témé­raires et quelques légères médisances. Pour ma vanité et mon désir de paraître; puis pour beaucoup d'autres fautes plus graves dont je me suis dûment confessée, mais qui n'ont pas été expiées avant ma mort. »

 

Et vous, que répliquerez-vous à cette pauvre captive du Purgatoire, pour qui il n'est plus temps de se corriger ? Ah ! Vous lui avouerez sans doute que ses fautes ressemblent à celles que vous commettez tous les jours. Mais n'ajouterez-vous pas que vous voulez profiter de son malheur et améliorer votre conduite, pour ne pas par­tager un jour les mêmes supplices ?

 

Oui, certes, c'est le résultat principal que doit avoir pour nous  la méditation du Purgatoire: nous  obliger à rentrer en nous-même, à nous amender, à embrasser un genre de vie foncièrement conforme à la morale évangélique.

 

De quel œil en effet les souffrances qu'on endure dans la prison du Purgatoire ne doivent-elles pas nous faire envisa­ger la paresse, la tiédeur, l'amour de nos aises ? Quelles ré­flexions ne nous suggèrent-elles pas sur notre façon d'accom­plir nos dévotions comme par manière d'acquit ou par rou­tine ? Quel changement tout cela ne doit-il pas amener dans notre vie? Quel soin dans nos examens, dans nos confessions, dans les communions, et dans nos prières ? Il semble désor­mais que la grâce des grâces, pour laquelle nous ne devrions pas cesser d'importuner Nôtre-Seigneur, soit de haïr le péché d'une haine semblable à celle dont il le poursuit lui-même.

 

Ah ! Si le Purgatoire est tant à craindre, et si nous ne pou­vons en toute sécurité compter que sur nous pour en abréger la durée, par les prières et les bonnes œuvres de notre vie, ayons toujours présente à la mémoire la pensée des supplices qu'on endure au fond de ces brasiers ardents; ce sera pour nous un soutien, un aiguillon, en même temps qu'un préservatif des plus salutaires. Pensons au Purgatoire dans la joie, pour nous rappeler que nous expierons plus tard ce qu'elle aurait de désordonné ou de coupable. Pensons-y dans la tristesse, en nous disant que toutes nos douleurs ne sont rien auprès de celles du Purgatoire. Pensons-y le matin, pour nous encourager à passer saintement la journée; pensons-y le soir afin de renou­veler notre propos de mourir plutôt que d'offenser Dieu, afin aussi de prier pour ces millions d'âmes qui n'ont d'autre lit qu'un feu dévorant. Avant chaque action importante, de­mandons-nous si un jour dans le Purgatoire nous serons con­tente de l'avoir faite.

 

Que de généreuses résolutions nous inspirera ce souvenir, fréquemment renouvelé !

Saint François Xavier allait plus loin. Il suggérait, au su­jet du Purgatoire, une réflexion dont tous les chrétiens de­vraient faire leur profit. « Vous pensez, disait-il, à vos frères qui souffrent dans un autre monde; vous avez la religieuse ambition de les soulager; c'est très bien, mais pensez d'abord à votre salut. Avant d'entreprendre de soustraire des âmes du Purgatoire, commencez par délivrer la vôtre de l'enfer. «Que ce conseil est sage ! Et qu'il importe de le suivre ! Or, pour se préserver de l'enfer, il faut avant tout vivre en état de grâce.

 

Voilà la première leçon que nous donnent les âmes du Purgatoire. « Si vous voulez éviter nos tourments, et à plus forte raison, ceux des damnés, gardez-vous de commettre le péché. » Du reste, même pour être utile à ces pauvres âmes, pour gagner les indulgences de l'Église, nous devons nous trouver en état de grâce. Mort au péché ! Telle doit être la de­vise de toute chrétienne.

 

 

FÊTE DU JOUR: 13 novembre

Saint Stanislas Kostka, confesseur.

 

Saint Stanislas appartenait à une noble famille de Pologne. Dès son enfance on vit briller en lui une telle innocence qu'on disait qu'étant déjà un ange, il serait plus tard un saint. Si, à la table du comte de Kostka, quelque parole légère ve­nait à être prononcée, Stanislas pâlissait aussitôt, et il tom­bait en faiblesse si la conversation continuait.

A quatorze ans, le saint enfant alla, avec son frère aîné Paul, étudier au col­lège des jésuites à Vienne. La sévérité de sa vie parut à Paul un reproche continuel de ses habitudes trop libres, et malgré sa douceur et son caractère joyeux, Stanislas eut à souffrir de la part de son frère les plus indignes traitements.

Ces sé­vices et les mortifications qu'il s'imposait le firent tomber dan­gereusement malade. Stanislas et son frère logeaient chez un protestant qui n'eût admis la présence d'aucun prêtre catho­lique. Dans cette extrémité, Stanislas se souvint que sainte Barbe, sa patronne, n'avait jamais laissé mourir sans le saint Viatique ceux qui l'imploraient : il l'appela donc dévotement à son aide, et la sainte lui apparut avec deux anges qui le com­munièrent.

La Sainte Vierge rendit elle-même la santé à Stanislas, et lui ordonna d'entrer dans la Compagnie de Jésus. Pour échapper à l'opposition de son père, Stanislas dut s'en­fuir de Vienne, et après avoir prouvé la fermeté de sa résolu­tion, il fut reçu au noviciat à Rome où il s'était rendu à pied depuis Vienne. C'est dans ce pieux asile que Stanislas mourut à dix-sept ans, le jour de l'Assomption, comme il l'avait de­mandé à Marie.

 

LECTURES MÉDITÉES pour chaque jour de l’année  ( Décembre 1933 )

 

Twitter.com/elogofioupiou  G.G.

 

Repost 0
Published by elogofioupiou
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 22:11

L’ARCHE DE NOÉ

Le Bon Dieu parla à Noé et lui dit :

« Dans six mois, je ferai pleuvoir jusqu’à ce que le monde soit inondé et que tout ce qu’il y a de mauvais soit détruit.  Je veux avec ton aide sauver quelques bonnes personnes et deux spécimens de chaque espèce vivant sur la planète.  C’est pourquoi je t’ordonne de construire une arche. »

Dans le « flash » d’un éclair, le Bon Dieu lui remit les spécifications pour l’arche.

« OK » dit Noé, tremblant de peur et palpant les plans.  « Je suis votre homme. »

Six mois passèrent et le ciel commença à s’ennuager et il commença à pleuvoir à torrents.  Le Bon Dieu regarda en bas et vit Noé assis dans sa cour et pleurant à chaudes larmes.  Il n’y avait pas encore d’arche.

« Noé où est mon arche ? »  S’exclama le Seigneur

Un éclair fulgurant frappa la terre juste aux pieds de Noé.

 « Mon Dieu, s’il vous plait, pardonnez-moi, j’ai fait de mon mieux, mais j’ai eu de gros problèmes. » supplia Noé.

a)     J’ai dû obtenir un permis pour la construction de l’arche et comme vos plans ne rencontraient pas leur code, j’ai dû engager un ingénieur pour les refaire et  ce dernier voulut savoir si des gicleurs devaient être installés ou non.

b)     Mes voisins se sont objectés, prétextant que je violais les règlements de zonage en construisant l’arche dans ma cour.

c)      J’ai dû faire une  demande de dérogation au comité de zonage.

d)     J’ai eu des problèmes à obtenir suffisamment de bois, car il y avait interdiction de couper des arbres, a cause des droits de coupe.

e)     J’ai essayé de convaincre le service de la faune du Canada, que j’avais besoin de bois pour sauver les animaux.

f)        Comme je commençais enfin à rassembler les animaux, j’ai été poursuivi par un regroupement pour la défense des droits des animaux, qui  s’objectait à ce que je ne prenne que deux spécimens de chaque espèce.

g)     Quand la poursuite fût rejetée, le comité d’environnement m’a notifié que je ne pouvais terminer l’arche, sans une étude d’impact environnemental.

h)      Lorsqu’ils ont appris votre proposition d’inondation, ils n’ont pas apprécié de n’avoir aucune juridiction sur Vous  le maître de l’univers.

i)        C’est alors que la Protection Civile a exigé une carte de la zone inondable. Je leur ai envoyé le globe terrestre.

j)        Actuellement je suis à essayer de résoudre une plainte avec le Comité des Droits de la Personne, à savoir combien de minorités je serai autorisé à embaucher pour la construction de l’arche.

k)      Le ministère du revenu a saisi tous mes biens, prétextant que je m’apprêtais à quitter le pays. Comme si cela n’était suffisant, je viens tout juste de recevoir un avis comme quoi, je leur dois de la TPS et de la TVQ. 

Franchement, je ne pense pas  pouvoir terminer l’arche avant CINQ ans. 

Le ciel s’éclaircit, le soleil recommença à luire et un arc-en-ciel traversa le ciel.

Noé leva les yeux et sourit.  Et Noé,  plein d’espoir dit : « Cela veut dire que vous ne détruirez pas le monde ? »

« NON » lui répondit le Bon Dieu

« Vos gouvernements municipaux, provinciaux et fédéral avec tous ses fonctionnaires sont en train de le faire, je n’aurai pas besoin d’intervenir directement. Merci à toi Noé »

 

G.G.

Le 16 février 2009

Repost 0
Published by elogofioupiou
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 21:50

La vie un rêve, la mort le réveil a la réalité…

 

A bien y réfléchir, notre vie dans ce monde est comme un songe, l’heure de notre mort sonnera notre réveil, dans un autre lieu soit dans le Ciel pour un bonheur qui ne finira jamais, ou en Enfer pour un malheur sans fin.

 

C’est à nous de vivre selon les enseignements, qu’a toujours enseignés la Véritable    Église Catholique, Une, Sainte, Catholique et Apostolique¹, basé sur les commandements de Dieu, notre Père et Sauveur, et notre réveil sera heureux dans le Ciel.

 

¹ (Je ne parle pas ici, de la nouvelle secte conciliaire de Vatican 2, ni des sectes protestantes.)

 

Composée par G. G.  

(Inspiré par  la lecture d’un poète inconnu de 1906)

2011-11-05

 

twitter.com/elogofioupiou

 

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Méditations et prières
commenter cet article

Présentation

Recherche

Liens