Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 15:17

 
 

LES SAINTES PLAIES ET LES AMES DU PURGATOIRE

 

« Le bénéfice des saintes Plaies fait descendre les grâces du Ciel et monter au Ciel les Âmes du Purgatoire.

 

« Chaque fois que vous regarderez le divin Crucifié avec un cœur pur, voue obtiendrez la délivrance de cinq âmes du Purgatoire : une à chaque Plaie.

 

« Vous obtiendrez aussi, en faisant le Chemin de la Croix, si votre cœur est bien pur et bien détaché, la même faveur à chaque station, par le mérite de chacune de mes Plaies.

 

« Quand vous offrez mes saintes Plaies pour les pécheurs, il ne faut pas oublier de le faire pour les Âmes du Purgatoire, car il y a peu de personnes qui pensent à leur soulagement.

 

« Les saintes Plaies sont le trésor des trésors pour les Âmes du Purgatoire. »

 

C'est ce que le bon Maître voulut montrer à Sœur Marie Marthe. Certain dimanche de Carême, son état de souffrance ne lui permettant pas d'assister à l'instruction, son Bien-Aimé vint à elle et lui dit : « Je vais te donner une occupation : tu offriras tes souffrances en union avec les miennes divines pour les Âmes du Purgatoire. »

 

La Sœur commença à faire cette offrande et, chaque fois qu'elle la renouvelait, elle voyait une âme monter au Ciel. Elle en était à la vingtième, lorsque le Père Éternel apparut : « Je te donne le même pouvoir qu'à mon Fils, pourvu que tu m'offres ton cœur uni au sien. »

 

Elle s'efforça de le faire, et, à chaque acte d'offrande et d'union, c'était vers le Ciel, suivant son expression, une envolée d'âmes, «comme une volée d'oiseaux ».

 

Les âmes délivrées par elle venaient parfois la remercier et lui disaient : « Que la fête qui les avait sauvées, la fête des saintes Plaies, ne passe pas... « Nous n'avons connu la valeur de cette dévotion qu'au moment où nous avons joui de Dieu ! En offrant les saintes Plaies de Notre-Seigneur à son Père, vous opérez comme une seconde Rédemption. »

 

Au nombre de ces âmes, il en est qui tiennent de plus près au cœur d'une Religieuse, ce sont les âmes de ses propres Sœurs. Sœur Marie Marthe priait et souffrait pour elles plus particulièrement, et la Sainte Vierge lui en témoignait de la satis­faction : « Les âmes de vos Sœurs en Purgatoire sont mes filles. Je prends grand plaisir à vous entendre prier pour leur délivrance..., je souffre tant de les voir dans ce feu... Elles y vont presque toutes!... — Je suis Reine et je veux, que ces âmes règnent avec Moi ! Malgré tout notre pouvoir, mon Fils et Moi, nous ne pouvons les délivrer; elles doivent expier.Mais vous pouvez si facilement les soulager et leur ouvrir le Ciel, en offrant les saintes Plaies pour elles à Dieu le Père. »

 

« Offre-les pour tous leurs manquements à la Règle », ajouta, un jour, Notre-Seigneur.

 

Une de nos Sœurs lui apparaissant glorieuse, peu après sa mort, lui dit :

 

« Je croyais bien faire toutes mes actions purement pour Dieu, et lorsqu'elles m'ont été montrées, je les ai vues toutes remplies de mouvements naturels. C'est la confiance que j'ai eue aux saintes Plaies de Jésus, les derniers jours de ma vie, qui a fait ma perfection. »

 

« Ah! Qu'il fait bon mourir en passant par les Plaies de Notre-Seigneur Jésus-Christ », disait une autre chère défunte.

 

(À suivre)

 

Extrait de : Soeur Marie Marthe Chambon de la Visitation Sainte-Marie de  Chambéry.  Monastère de la Visitation.  1937

 

elogofioupiou.com

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Méditations et prières
commenter cet article

commentaires