Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 06:00

 

En 1950, on demanda à un Français arrivé au Canada:

Pourquoi donc avez-vous quitté la France ?

L'émigré répondit : Je voulais oublier... Oublier quoi ?... Franche­ment, je ne le sais plus... J'ai oublié.

 

Voilà un homme à imiter.

 

S'il est important de savoir se souvenir, il l'est encore plus de savoir oublier.

 

En effet, à côté des souvenirs à garder, il en existe d'autres à éliminer, à pourchasser, à détruire. Comment y parvenir ?

 

Quand un souvenir indésirable se présente, claquons-lui la porte au nez. Détournons notre attention des événements pas­sés dont l'évocation nous déprime, nous décourage.

Refusons de penser à ce qui nous rend vindica­tifs, furieux, rancuniers.

Occupons-nous tout de suite à autre chose. Ab­sorbons nos énergies dans une occupation qui mo­bilise toutes nos forces.

Avec une telle technique, nous parviendrons à oublier la grande majorité des souvenirs qui nous rongent comme des cancers.

 

En certains cas, comme lorsqu'il s'agit de deuils récents, on parviendra à neutraliser les cha­grins et leurs effets débilitants, non par l'oubli im­médiat qui d'ailleurs serait impossible, mais par des pensées altruistes, positives.

Ainsi pensons que, pour l'être cher, les souffran­ces, les maladies, les misères sont finies et que, pour lui, une éternité de bonheur a commencé en la compagnie de Dieu, au Paradis.

 

En certains autres cas où l'oubli s'avère plus difficile, combattons ces souvenirs no­cifs avec les armes légères mais efficaces de l'hu­mour.

L'autre jour, il advint à l'un de mes amis d'échap­per le mot de Cambronne en pleine réunion de per­sonnages importants.

A la suite d'un tel impair, d'autres se morfon­draient en regrets, d'ailleurs parfaitement inutiles. Lui, raconta sa mésaventure avec esprit et en se moquant de lui-même. Il décanta ainsi l'événement  malencontreux de ses éléments empoisonnés.

En somme, ne laissons pas les événements tristes de notre passé entraver nos énergies présentes.

 

Ces événements tristes, ou bien enlevons-leur leur nocivité, ou bien oublions-les.

 

Souvenons-nous d'oublier, mais n’oubliez pas de visiter souvent votre blog :  elogofioupiou.com   et de le faire connaître, c’est très important.

 

 

Elogofioupiou.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Divers sujets ...
commenter cet article

commentaires