Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 07:58

Révélation faite à Saint Bernard de la plaie inconnue de l’Épaule sacrée de Notre Seigneur Jésus-Christ, ouverte par le poids de la Croix.

Saint Bernard, Abbé de Clairvaux, demanda dans la prière à Notre Seigneur quelle fut la plus grande douleur subie dans son Corps pendant sa Passion. Notre Seigneur lui répondit: «J’eus, en portant la Croix, une plaie profonde de trois doigts, et trois os découverts sur l’épaule. Cette Plaie, qui n’est pas connue des hommes, m’a occasionné plus de peine et de douleur que toutes les autres.»


«Mais révèle-la aux fidèles chrétiens et sache que quelque grâce qui me sera demandée en vertu de cette plaie, leur sera accordée. Et à tous ceux qui, par amour pour elle, m’honoreront chaque jour par 3 Pater, Ave et Gloria, je pardonnerai les péchés véniels, je ne me souviendrai plus des mortels, ils ne mourront pas de mort imprévue, à l’heure de leur mort ils seront visités par la Bienheureuse Vierge et ils obtiendront encore la grâce et la miséricorde.»


Le Pape Eugène III, sur demande de Saint Bernard, accorda des indulgences à ceux qui propageront cette prière et la porteront toujours avec eux; à ceux qui réciteront 5 Pater, Ave et Gloria et recevront les Saints Sacrements en priant pour le Souverain Pontife.

Prière en l’honneur de la Plaie de l’Épaule de Notre Seigneur

Très aimé Seigneur Jésus-Christ, très doux Agneau de DIEU, moi, pauvre pécheur, j’adore et vénère la très Sainte Plaie que Vous avez reçue à l’Épaule en portant au Calvaire la très lourde Croix qui laissa découverts trois os saints, occasionnant une immense douleur. Je vous supplie, en vertu des mérites de la dite Plaie, d’avoir pitié de moi en me pardonnant tous mes péchés mortels et véniels, de m’assister à l’heure de ma mort et de me conduire dans votre heureux Royaume. Ainsi soit-il.

Il s’agit des peines attachées aux péchés mortels avoués en confession (qui s’ils n’étaient pas avoués plongeraient l’âme en enfer).



Petit rajout obligatoire puisque l’on parle de ‘Souverain Pontife’:
CE QUE JE CROIS:


Petit rajout, petite mise au point, car il est normal que chacun défende, dans la justice et la vérité, toujours avec charité, sa vision des choses.

Quand on parle de Souverain Pontife, en 2010, voici ce que nous pensons, de différent de ce que beaucoup croient:


En 2010: le Souverain Pontife, il s’agit pour nous bien évidemment de Paul VI
, et non de l’actuel très bon pianiste au Vatican et excellent linguiste (mais non représentant de la sublimité de Dieu), ce cher Monsieur Ratzinger qui est –le sait-il- l’émanation de Conclaves truqués par suite de la nomination de Cardinaux introduits dans l’Église par la plume du sosie de Paul VI, installé par les Forces du Mal.

Nous appelons Force du Mal, toute personne agissant volontairement hors du vouloir de Dieu dans Son Domaine, c’est vaste. Mais enfin, l’Église a toujours été convoitée.

'L’Église aura une crise affreuse', a dit la Saint Vierge à la Salette, nous y sommes. Donc, pour nous et pour beaucoup de personnes qui ont étudié le problème, Paul VI vit toujours, il est donc forcément toujours le Seul et unique Souverain Pontife (Saint Pierre en prison ne cessait d’être la pierre sur laquelle Notre Seigneur fonda l’Église), où qu’il soit, dans quelque état qu’il se trouve, et quelque soit son âge: 112 ou 113 ans, (qu’est-ce que cela pour DIEU en comparaison d’Adam et ses 930 ans !).

Paul VI est donc à nos yeux le Souverain Pontife et ceci, par conséquence, à l’exclusion de tout autre personne se présentant comme le successeur de Saint Pierre, aussi doux et gentil soit-il, extérieurement. Benoît XVI sait-il tout cela? Est-il au courant? En tout cas ses actes et ses textes et ses prises de position prouvent qu’il n’a en rien Dieu qui l’assiste.

Croire que Dieu parle par Benoît XVI, c’est avoir une bien piètre connaissance de la sublimité et de la grandeur de la Religion Catholique et de la Grandeur de Dieu.

Donc pour certains, Paul VI est toujours vivant, cela le croient les Catholiques Traditionalistes Survivantistes: qui font leur la rumeur de la survie de Paul VI – sans doute prisonnier au Vatican, les recherches se poursuivent- et qui font leur la rumeur de la mort de son sosie le 6 août 1978: serait-ce là le véritable texte du message de Fatima, troisième partie lamentablement remplacée par un autre texte témoignant d’une très pauvre compréhension de la manière de parler et d’agir du Ciel. Texte tellement mauvais qu'il a éveillé les esprits de beaucoup quant à son authenticité.

Cela fait des années que les Catholiques Traditionalistes Survivantistes propagent avec la prière et les mots la lumière totale sur cette crise de l'Église dont Notre-Dame parlait à La Salette. Ils ne sont pas les seuls. Peu à peu ici ou là la lumière se fait. Gardons le calme: Quand toute l'Église priait pour Saint Pierre, Dieu ne l'a-t-il pas libéré? Il n'est rien de caché qui ne vienne un jour à la lumière. Nos armes à nous sont la prière, le sacrifice, la lecture, la discussion, la persuasion intelligente quand une âme veut bien écouter. S'il y a du vrai, personne ne pourra rien contre la puissance incréée qui a installé Paul VI son Vicaire sur la Terre, le seul, pour guider sûrement tous les hommes sur le chemin du salut.

Paul VI, tout ce que vous lierez sur la Terre sera lié au Ciel, tout ce que vous délierez sur la Terre sera délié au Ciel. Quant à ce que fait l'autre en ce moment, quelle importance, il n'est rien aux yeux de Dieu qu'un homme trompé ou de connivence avec ce qui n'est pas la voie du salut.

Partout dans le monde il y a des hommes de toutes tendances, races et religions qui cherchent la vérité, il était normal qu'en tant qu'homme comme eux je leur expose ce que je crois.    Y.C.


Vous avez compris, le texte est en vert foncé, donc, signé ou non, il est de Yannick Charbonnel.

http://yannickcharbonnelreligion.blogspot.ca/2010/11/revelation-faite-saint-bernard.html

 

elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Survie de Paul VI
commenter cet article

commentaires