Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 09:48

Les preuves de la religion mises à la portée des enfants… (15)

Après avoir exposé des preuves si con­vaincantes de la Religion chrétienne, nous finirons par en mentionner une qui se pré­sente d'elle-même aux yeux de tout le monde, et qui pour être comprise n'a pas besoin qu'on consulte la sainte Écriture, ni les saints Pères, ni qu'on lise l'histoire profane, ni qu'on examine les miracles qu'a faits Jésus-Christ, ni les prophéties qui l’ont an­noncé, mais qui exige seulement un regard jeté sur des faits admis par tout le monde.

 

 

Pour être mieux compris, nous supposerons que nous ne savons rien de certain sur les autres preuves qui manifestent invinci­blement la vérité de la Religion. Personne ne nie, même pas les impies, que Jésus-Christ a changé la face du monde entier : le monde était idolâtre, et il s'est fait chrétien. Personne ne peut douter si peu que ce soit, puisque nous le voyons de nos yeux, que la Religion enseignée par Jésus-Christ dure toujours, et s'étend sur une grande partie de la terre ; personne ne conteste que Jésus-Christ était un homme de condition humble et pauvre, qu'il en était de même des apôtres, et que pour établir et propager la Religion chrétienne on n'a point usé de la force des armes, car je ne sache pas qu'on ait jamais dit que Jésus-Christ et ses apôtres avaient été des conquérants ; enfin personne ne peut nier que les préceptes et les conseils de la Religion chrétienne sont en lutte ouverte avec nos passions, qu'elle les contrarie à chaque pas, et qu'elle exige fréquemment de nous des sacrifices très douloureux à notre cœur.

 

 

Tous ces faits étant incontestables et à la portée de tout le monde, j'emploierai le rai­sonnement de saint Augustin. Changer la face de l'univers, en obtenant que sans forces, sans armes, sans violence d'aucune sorte, des personnes de tout âge, de tout sexe, de toute condition, se soient enrôlées dans la Religion chrétienne, vieillards, jeunes gens, enfants, riches et pauvres, savants et ignorants, et cela non paisiblement, mais en se privant de leurs biens, en sacrifiant leur vie au milieu des plus cruels tourments; arriver à ce que cette religion se soit établie, étendue, perpétuée en dépit des efforts des princes de la terre, des sages du monde, de la résistance de toutes les passions ; chan­ger, je le répète, la face du monde de cette manière, Jésus-Christ et ses apôtres l'ont-ils fait, en opérant de grands miracles, oui ou non?

 

 

Si c'a été avec des miracles, la Religion chrétienne est donc vraie; si c'a été sans miracles, alors je demanderai si ce n'est pas le plus grand des miracles de convertir le monde sans miracles; je demanderai s'ils étaient fous les hommes qui sans preuves, sans aucune manifestation d'une mission divine, sans y être forcés, en s'exposant au contraire à périr d'une mort infâme, ont voulu suivre la doctrine de quelques prédi­cateurs pauvres, ignorants, envoyés par un autre homme qui avait été condamné au der­nier supplice? Cela ne souffre pas de répli­que.

 

 

Qu'ils y réfléchissent ceux qui si légè­rement nient la vérité de notre Religion, et ils trouveront là quelque chose de plus so­lide que dans les frivoles discours de ceux qui les ont trompés.

 

 

Extrait de : Les preuves de la religion mises à la portée des enfants.  Dr Jacques Balmès. (1869)

 

elogofioupiou.over-blog.com

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires