Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 17:18

En terme de mystique et de démonologie, les prêtres traditionalistes ne valent souvent guère mieux que les modernistes, car la mode des séminaires en matière de théologie est parfois plus à la «vaine science» qu'à la vraie piété.

 

Comme l'ont dit les exorcismes suisses : « le monde n'a pas besoin de prêtres savants mais pieux» (exorcisme du 13 mai 1987).

Un équilibre doit être respecté, évidemment

 

Ainsi, les objections les plus fréquentes contre les exorcismes suisses sont les suivantes :

-le démon est père du mensonge (objection digne du dernier des laïcs)

-le prêtre n'a pas le droit de poser des questions extérieures à

l'exorcisme.

 

« Vous n'avez pas le droit de guérir le jour du Sabbat », disait les pharisiens. Mettez les deux phrases en parallèle, c'est pareil !

 

Les exorcismes avaient répondu d'avance : « Dites-leur : le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat » Lors des possessions expiatoires, qui sont un cas très particulier, l'exorciste peut poser des questions, à certaines conditions, dans le sens où la possession devient une oeuvre d'expiation durant laquelle le Ciel force souvent les démons à faire des révélations importantes. Les questions ne répondront alors jamais qu'à la mission impartie par Dieu à l'exorciste et à l’âme victime possédée.

 

De toute façon, les exorcistes en Suisse posèrent rarement des questions, la plupart du temps ils se contentaient de répondre ceci au démon : « Ne dis que la vérité et seulement la vérité, au nom de Notre Dame de Fatima, etc. » Durant les possessions expiatoires, tes démons ne peuvent pas mentir car tout se déroule dans le cadre d'une mission divine.

 

Lors d'un exorcisme du 25 mars 1978, les démons eux-mêmes ont été forcés de rappeler cette distinction entre possession coupable et non coupable ; ils ont dû avouer que seul dans ce premier cas ils pouvaient mentir65 :

 

« À ceux qui vous reprochent de n'avoir pas suivi les règles du Rituale Romanum, vous pouvez répondre qu'il n'y a pas de règles sans exception. Si nous (les démons) nous trouvions dans un cas d'obsession noire, il est évident que nous ne pourrions pas dire la vérité. Si l'obsession est normalement noire, c'est-à-dire si elle est la conséquence du péché, alors, bien sûr, la normale, c'est de suivre les règles du Rituale Romanum... »

 

Un excellent exemple de possession expiatoire est celui de Nicole de Vervins, âme victime du XVIe siècle : les démons qui l'avaient possédée durent attester de la présence du Christ dans l'Eucharistie, contre les hérésies protestantes. Les publications pâmes à son sujet avaient même fait l'objet de deux brefs de Saint Pie V et Grégoire XIII. (Le triomphe du Saint~Sacrement, histoire de Nicole de Vervins, Cahiers Scivias, imprimatur 1863.) Le pape de l'époque alla jusqu'à prier le roi de France de faire connaître ces faits prodigieux.

 

De tels cas de possession sont admis en démonologie et par les auteurs spirituels (St Alphonse de Liguori, St Léonard de Port Maurice). Voyez aussi l'ouvrage La Sainte Vierge et les possédés du démon, du chanoine Théodore Geiger.

 

Les exorcismes contiennent enfin des prophéties qui se sont réalisées, ce qui démontre leur autorité divine. En particulier, il y eut la fausse béatification de Jean-Paul II (et sa pseudo canonisation.)- « Par des guérisons apparentes, qui en réalité n'en sont pas, mais sont de faux miracles, il sera encore plus vénéré en tant que pape... Le Très-Haut (Le Christ) a prédit : « Il surgira de faux prophètes qui feront de grands signes et de grands miracles. Quand ce temps sera arrivé, ne les croyez pas; car il faut que cela arrive pour que l'Écriture s'accomplisse. »   (St Matthieu XXIV, 24-25)

EXORCISME DU 28 MARS 1980

 

65 Du moins, les démons ne peuvent mentir lors des possessions expiatoires, qui sont une sous-catégorie des possessions non coupables ; sinon la mission divine en serait totalement contredite.

 

 

Extrait de : LA SURVIE DE PAUL VI ET Le Secret de Fatima. J.B. André.

 

Elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires