Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 16:42

Le Psaume 71

Ce que Notre Dame de Quito dit du successeur de Paul VI correspond parfaitement au Psaume 71, qui loue la justice de Salomon. Bien sûr, ce Psaume est également messianique, expliquant ainsi pourquoi Notre Dame compare ce successeur du Pape martyr à Son Divin Fils :

 

1.  Pour Salomon.

 

2. O Dieu, donne tes jugements au roi, et ta justice au fils du roi. Qu'il dirige ton peuple avec justice, et tes malheureux avec équité !

 

Le Pontife est un véritable monarque (roi). Il est l'autorité suprême sur Terre, car il est le souverain du pouvoir spirituel, qui par nature surpasse le pouvoir temporel (l'éternité est indépendante du temps). Au lieu du mot « malheureux », on lit suivant les traductions le mot « pauvre » ou « petit ». Ce verset rappelle ainsi les belles paroles de Notre Dame : « [...] comme un autre Christ, il assistera les grands et les petits, sans dédaigner les âmes plus malheureuses qui lui demanderont un peu de lumière et de conseil dans leurs doutes et leurs souffrances. »

 

3. Que les montagnes, ainsi que les collines, apportent la paix au peuple.

 

4. Qu'il fasse droit aux malheureux de son peuple, qu'il assiste les enfants du pauvre, et qu’il écrase l'oppresseur !

Les montagnes et les collines, comme il est possible de le comprendre en lisant des ecclésiastiques tels Saint François de Sales, symbolisent les conducteurs spirituels des catholiques, les cardinaux, évêques et prêtres. En effet, leur autorité et leurs pouvoirs sont si élevés qu'il n'est pas exagéré de les comparer à des montagnes et des collines, ces hauts lieux dominant les plaines. Bien sûr, dans une tout autre interprétation, qui n'a pas cours ici, les hauts lieux désignent l'idolâtrie, car les abominables cultes rendus aux faux Dieu étaient pratiqués dans de tels endroits.

 

Ainsi, le successeur de Paul VI ordonnera aux évêques et prêtres d'apporter la paix au peuple, c'est-à-dire qu'il restaurera l'esprit des prêtres de Dieu exactement comme Notre Dame de Quito l'a prophétisé. En effet, nous avons vu précédemment que le trait le plus flagrant des faux prophètes est de promettre une paix illusoire, tout au plus extérieure, et n'ayant aucun fondement surnaturel. A l'inverse, les vrais prophètes exhortent le peuple à la conversion intégrale du cœur, qui doit leur procurer la paix véritable d'une conscience pure. Comme l'enseigne l'Imitation de Jésus-Christ, à la suite de tous les saints, cette paix augmente à proportion du respect de l'adage: «Heureuse une âme à qui Dieu seul suffit» La méditation de la Passion de Jésus-Christ est donc extrêmement importante, et chacun doit s'en nourrir par la contemplation tout au long de la journée, autant que nos autres devoirs nous le permettent.

 

5. Qu’on te révère, tant que subsistera le soleil, tant que brillera la lune, d'âge en âge !

Le Pape est par excellence l'homme à qui l'on doit de grandes révérences. Il porte la tiare du triple pouvoir, car il nomme les évêques, détient le Magistère et la Juridiction. Jamais l'Église ne sera totalement privée de Pontife durant toute une génération (d'âge en âge; c'est un démenti au sédévacantisme), car le Pape est son fondement perpétuel, qui durera tant que subsistera le soleil, tant que brillera la lune, c'est-à-dire jusqu'au Jugement Dernier.

 

6. Qu’il descende comme la pluie sur le gazon, comme les ondées qui arrosent la terre !

Cette pluie figure les bénédictions du Ciel qui préservent la vie des catholiques, comme les ondées qui arrosent la terre, et permettent ainsi aux ouailles de paître une herbe (gazon) bien verte. Cette image nous rappelle les prières d'Élie : « Élie était un homme soumis aux mêmes misères que nous : il pria instamment qu'il ne tombât point de pluie, et la pluie ne tomba pas sur la terre pendant trois ans et six mois ; il pria de nouveau, et le ciel donna la pluie, et la terre produisit ses fruits. » Paul VI, le nouvel Élie, avait permis par ses prières que les catholiques de bonne volonté, figurés par la veuve de Sarephta (1 Rois 17), soient conservés en vie durant la famine spirituelle de 42 mois (3 ans et demi) symboliques (42 ans).

 

7. Qu'en ses jours le juste fleurisse, avec l'abondance de la paix, jusqu 'à ce qu’il n 'y ait plus de lune.

Le retour de Paul VI, qui nommera son successeur et se choisira douze apôtres, fera fleurir le juste et apportera l'abondance la paix, c'est-à-dire qu'il s'agira d'une nouvelle Pentecôte…

 

Extrait de : LA MISSION DIVINE D'ECONE CONTRE LES ERREURS DE L'ANTÉCHRIST.  Cinquième édition Simon ANDRÉ

 

elogofioupiou.over-blog.com

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Survie de Paul VI
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens