Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 18:34

Les vainqueurs de la bête, étaient au bord de la mer de verre (Internet) et chantaient le Cantique de Moïse, puisqu'ils n'ont pas cessé d'annoncer par Internet que Paul VI est le Moïse de la Nouvelle Alliance, tant et si bien que les avertissements du Ciel ont été propagés dans de nombreux pays et jusqu'en Chine.

 

Que Paul VI soit le Moïse de la Nouvelle Alliance se démontre aisément, tant l'analogie est frappante entre les épreuves du désert des Hébreux et les séductions du désert spirituel créé par Vatican II. Cette analogie n'a pas manqué d'être soulignée dès 1970 par les faits miraculeux de Carpegna, comme je l'ai expliqué au chapitre II.  Les défenseurs de Paul VI ont également chanté le cantique de l'Agneau, en affirmant que Dieu voulait nous secourir et qu'il l'aurait fait plus tôt si les hommes s'en étaient montrés dignes (comme il est possible de le lire dans les exorcismes suisses).

 

Cependant, dans Son Omniscience, Notre Seigneur Jésus-Christ savait de toute éternité que les catholiques, même de saine doctrine, seraient essentiellement entêtés et incrédules aux messages du Ciel, de telle sorte qu'ils ne prieraient pas pour le retour du Saint Père. Il s'est donc trouvé si peu de personnes pour prier la Très Sainte Trinité à cette intention, que Dieu fera logiquement cesser la crise affreuse du modernisme plus en vertu de Sa Miséricorde Infinie et des Ses Promesses d'être avec nous jusqu'à la consommation des siècles qu'en vertu de nos prières. Évidemment, il faudrait être bien pervers pour se résoudre ainsi à prier moins à l'avenir, car la leçon de cette crise affreuse nous commande l'inverse... Il s'agit de sauver le plus d'âmes possible.

 

De même, comme il est dit dans les révélations de Sœur de la Nativité, les hommes ne doivent pas prendre prétexte de l'éloignement présumé du Jugement Dernier pour se donner licence de se relâcher dans l'amour de Notre Seigneur Jésus-Christ.

 

Dieu nous a tous infiniment aimés et nous devons répondre à Cet Amour, d'autant que dès le jugement particulier, cet immense amour est terriblement vengé quand Il a été foulé aux pieds, tant et si bien que Notre Seigneur Jésus-Christ a comparé ce jugement particulier du réprouvé à une fin du monde individuelle, car tout s'écroule pour le damné à ce moment-là, et il perd ses amis ainsi que tous ses plaisirs mondains (faux plaisirs devrait-on dire).

 

Toutefois, aimons Dieu pour Lui-même plutôt que par crainte des châtiments. Soyons dignes du temps de la grâce et du Christ.

 

Extrait de : LA MISSION DIVINE D'ECONE CONTRE LES ERREURS DE L'ANTÉCHRIST.  Cinquième édition Simon ANDRÉ

 

elogofioupiou.over-blog.com

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires