Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 15:57

Versla fin du quatrième siècle, un jeune chrétien retenu en captivité gardait les troupeaux dans les montagnes d'Antrim et de Down en Irlande.

 

C’était Patrice, noble descendant d'une famille romaine. Son temps se consumait dans la prière et la pénitence. Les psaumes de David et les hymnes les plus belles de 1'eglise étaient ses formules quotidiennes de prière, et Dieu 1'avait favorise du don des miracles.

 

A vingt-deux ans, Patrice, rendu à la liberté, reçut du ciel l'inspiration de se consacrer à la conversion des peuples de 1'Irlande. Il passa d'abord vingt ans à l'école de Saint Martin de Tours, sollicita du pape Célestin les pouvoirs nécessaires, reçut le caractère épiscopal, et fit voile vers l’Irlande.

 

Le résultat de soixante ans de la prédication de saint Patrice est connu du monde entier. Il avait trouve l’Irlande païenne, il la laissa chrétienne.

 

Les Druides de, Tara virent leurs superstitions abolies; les chefs et les prin­ces belliqueux du pays furent convertis et baptises, avec des milliers de leurs sujets, dans les sources bénies qui portent encore le nom de Puits de saint Patrice.

 

Des multitudes de jeunes gens et de vierges embrassèrent 1'etat religieux et de toutes parts on vit s'élever des églises, des écoles et des monastères. Du milieu de ces prodigieux succès, Patrice, de plus en plus humble à mesure qu'il avançait en age, continuait son premier genre de vie, de prière et de mortifica­tion. Il mourut plein de joie et de travaux en 492.

 

Extrait de : LECTURES MÉDITÉES (1933)

 

 

elogofioupiou.com

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires