Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 09:25

 

 Considérons et méditons bien ce qu’a dit la Sainte Vierge, a La Salette en 1846: Chacun de ses mots est une révélation. « MAIS LESENFANTS DE LA FOI, MES VRAIS IMITATEURS, CROÎTRONT DANS L'AMOUR DE DIEU ET DANS LES VERTUS QUI ME SONT LES PLUS CHÈRES. HEUREUSES LES ÂMES HUMBLES CONDUITES PAR L'ESPRIT-SAINT ! JE COMBATTRAI AVEC ELLES JUSQU'À CE QU'ELLES ARRIVENT À LA PLÉNITUDE DE L'ÂGE. »

 

Il ressort donc que les fidèles de la 6e Église, ceux « qui ont peu de force mais qui n'ont pas renoncé à mon nom », c'est-à-dire qui pratiquent l'humilité parfaite, PAR LE SEUL FAIT DE GARDER LA FOI bien que cette Foi soit terriblement humiliée sous le joug de la Bête, CROÎTRONT en sainteté jusqu'à devenir les plus grands saints que l'Église ait jamais enfantés !

 

Car dans cette croissance, ils seront conduits par l'Esprit-Saint dont le propre est précisément une sainteté de PERFECTION dans les âmes qu'il conduit. La sainteté à laquelle doivent aboutir tous les fidèles de la 6e Église qui, à la fin, n'auront point renoncé le Nom de Jésus-Christ est une sainteté de PERFECTION, une sainteté authentiquement mariale. Or, cette sainteté de perfection qu'aucun âge de l'Église n'aura jamais connue, même de loin, qui élèvera considérablement chaque chrétien vers les sommets spirituels, sera acquise progressivement dans un grand mystère entre l'âme et DIEU tout au long de la 6e Église Philadelphie... Un mystère si grand que l'âme même n'en aura pas conscience. C'est cette croissance extraordinaire menant à une sainteté de plénitude jamais atteinte que nous révèle la T.S. Vierge : « Je combattrai avec elles jusqu'à ce qu'elles arrivent à la plénitude de l'âge ».

 

Or, dans ce domaine, la recherche et la poursuite par les âmes fidèles de la perfection est elle-même perfection car il est dit : « Cherchez et vous trouverez », sous-entendu immédiatement : comprenons bien qu'ici le futur n'est pas lointain et séparé du présent, mais qu'il lui est immédiat et lié; il fait partie du présent! C'est pourquoi cette perfection intérieure qui n'éclatera qu'à la fin du 6' Age de l'Église est l'attribut BIEN RÉEL de toute la durée de cette 6e Église période !

 

Voilà donc le véritable sens de la perfection du 6e Age de l'Église : une perfection INTÉRIEURE, c'est-à-dire qu'il sera donné aux fidèles de cette Église une grâce de sainteté que n'aura jamais eue aucun autre Age de l'Église...

 

Et, deuxième sens de cette perfection toute intérieure, pendant que les fidèles souffrent le martyre (soit de l'âme, soit du corps) tout au long de la sixième Église, croissant pour parvenir à la plénitude de l'âge, pendant ce temps les Anges feront le marquage des élus... dont l'infâme 666 sera la contrefaçon vraiment diabolique à la fin du 6e Age : « Je vis encore un autre ange qui montait du côté de l'orient, ayant le sceau du DIEU vivant : et il cria à haute voix aux quatre anges qui avaient reçu le pouvoir de frapper de plaies la terre et la mer, en disant : Ne frappez point la terre, ni la mer, ni les arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué au front les serviteurs de notre DIEU » (Apoc. VII, 2-3.).

 

Voilà une autre forme de la perfection inhérente au 6e Age de l'Église et qui est le marquage des élus, car ceci se passe à l'ouverture du 6e Sceau... pour la 6e Église, tout au long de cette 6e période. Cette marque, ce signe, c'est la T.S. Vierge Marie elle-même. Écoutons-la nous le dire à Marienfried, en 1947 : « Je suis le SIGNE du DIEU vivant. J'imprime mon sceau sur le front de mes enfants. L'Étoile persécutera mon Signe, mais mon Signe vaincra l'Étoile. » (On le remarquera que non seulement, sur le matériel de guerre soviet mais aussi sur ceux des américains.)

 

Conclusion : la PERFECTION du 6e Age de l'Église est donc INTÉRIEURE et non pas EXTÉRIEURE.

 

Nous avons donc fini notre exégèse et nous pouvons conclure que nous sommes bien à la charnière APOCALYPTIQUE de l'Église et qu'il faut absolument se couper avec la Rome apostate et son fantôme de « pape» (Ben 16), précurseur direct de celui « qui siégera à Rome », l'Antéchrist personne. Si nous ne le faisons pas, voilà à quoi nous nous préparons : avoir un lien avec le monde lorsque, l’Antéchrist paraîtra à la face de ce monde; or, avoir gardé un lien avec le monde, ce sera être lié avec l'Antéchrist... Voilà ce qui est à éviter à tout prix car une fois que l'Antéchrist sera paru, il sera extrêmement difficile (voire impossible) de se détacher de cet infâme pour se sauver, sans subir le martyre que tous les Pères de l'Église s'accordent à décrire comme le plus terrible de tous les temps. Nous sommes prévenus. C'est à chacun de choisir. Il s'agit de sauver son âme.

 

(A suivre)

 

Inspiré de : L’extraordinaire Secret de La Salette. (1988)

                       Avec modifications appropriées pour 2013, par elogofioupiou

 

elogofioupiou.com

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires