Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 10:41

(Divins Enseignements à Sœur Marie du Sacré-Cœur)

 

Un autre jour le Sauveur Jésus m'a ainsi parlé: Ma fille, les Israélites se trouvant dans le désert, sans nourriture, commencèrent à murmurer contre Dieu et contre Moïse, qui les avaient retirés de la servitude d'Égypte. Moïse essaya de calmer le peuple et pria le Seigneur, et Dieu envoya aux Israélites, malgré leur indignité, la Manne pour les nourrir.

 

Ne reconnaissez-vous point là, Ma fille, la dégradation et l'ingratitude de l'homme? Ne voyez-vous point  l’image d'une âme convertie, qui a embrassé la vie intérieure ? Dieu, pour l'éprouver, la prive de ses douceurs de ses consolations, et cette âme s'impatiente, murmure et regrette les consolations du monde auxquelles elle a renoncé, comme les Israélites regrettaient les oignons d'Égypte.

 

Que ceux qui sont dans l'affliction ou dans les épreuves imitent plutôt la conduite de Moïse. Qu'ils mettent en Dieu leur confiance; qu'ils espèrent tout de Lui et Il leur enverra toutes sortes de biens; Il les comblera de tous Ses bienfaits, et la grâce coulera sur eux comme une manne céleste qui leur donnera force, courage et vigueur pour traverser le désert de la vie.

 

En une autre circonstance, le Sauveur Jésus me dit:

Ma fille, pendant que Moïse recevait de Dieu les lois qui devaient régir son peuple, les Israélites firent un veau d'or et l'adorèrent. Moïse, descendant de la montagne, brisa ce veau d'or avec indignation.

 

Quelle folie, quelle ingratitude et quel aveuglement dans les Israélites en agissant ainsi! Ainsi agissent les orgueilleux vis-à-vis de Dieu. Ils aiment à être élevés, à être honorés et glorifiés; ils se complaisent en eux-mêmes, et loin de rapporter à Dieu le bien qui est en eux, ils se l'attribuent comme s'ils en étaient les auteurs véritables. Agir comme cela, c'est dérobé à Dieu l'honneur qui lui est dû.

 

 « Je viendrai comme Moïse briser ces ingrats, ces aveugles et ces orgueilleux, et ils ne se relèveront point. »

 

«Ma fille, fuyez l'orgueil, les honneurs et l'estime des hommes ; ne cherchez que l'humilité et l'oubli, et vous ne perdrez point la gloire seule véritable, qui consiste dans la vue, la possession et l'amour de Dieu. »

 

Ceci doit nous servir de leçon dans la longue épreuve que subit l’Église et la France. Nous nous impatientons et cessons de croire et de combattre. Veillons à ne pas mettre notre confiance dans de faux sauveurs ou en des capacités seulement humaines. Tout vient de Dieu et tout doit servir la gloire de Sa Miséricorde et de Sa Justice. Que Sa Volonté soit faite… ! A Son Heure… !

 

SS Paul VI n’est-il  pas comme un nouveau Moïse qui doit manifester la Volonté divine après son long exil, regroupant par la révélation de la Vérité, le troupeau dispersé dans la confusion et tenté par les idoles et les faux sauveurs ?

 

 Pour mémoire : Moïse mourut à l’âge de 120 ans… en pleine lucidité…

 

http://amdg.over-blog.fr/article-l-epreuve-du-desert-116995387.html

 

 elogofioupiou.com

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Méditations et prières
commenter cet article

commentaires