Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 20:27

Les exorcismes suisses, qui sont les révélations capitales de notre époque, ont, nous l'avons vu, explicitement « authentifié » la prophétie des papes, que nous n'hésitons plus à appeler prophétie de Saint Malachie, n'en déplaisent aux contradicteurs. Or, ce ne sont pas les seules révélations privées à l'authentifier... Il y a par exemple les apparitions de Marienfried, dont voici des extraits : « L'ange de la « Grande Médiatrice des grâces » vient chez elle [la voyante] et lui donne la mission de prier pour diverses personnes : pour des prêtres, pour des mourants, mais avant tout pour le Saint-Père. Bàrbel demanda à Anna Humpf : « Qui est le « Pastor angelicus ?» Dans la nuit, je me suis réveillée. Ma chambre était éclairée. Pensant que j'avais oublié d'éteindre la lumière, je tournai l'interrupteur. Mais la chambre demeura éclairée. Dans cette clarté, je vis tout à coup un personnage qui dit : « Je suis l'ange de la Grande Médiatrice des grâces. Il te faut prier aujourd'hui pour le « Pastor angelicus », il a de grandes inquiétudes. Demain, c'est son grand jour. » Anna put lui donner ce renseignement : le « Pastor angelicus » (Pasteur angélique), c'est le pape Pie XII, qui porte ce nom selon l'ancienne prophétie du moine Malachie. Le grand jour de l'anniversaire de son couronnement tombait effectivement sur le lendemain. » Les apparitions de Marienfried, qui se sont déroulées pendant la seconde guerre mondiale, semblent avoir reçu de la part de l'Église un « jugement réservé», ce qui signifie simplement une attente, et non une condamnation. Le culte est même permis sur le lieu des apparitions, qui constitue l'un des plus importants sanctuaires mariaux d'Europe. À l'âge de vingt-deux ans, la voyante Bàrbel était stigmatisée... Les légalistes acharnés nous répartiront que cela vient du démon, ils crieront à la désobéissance, invoqueront une condamnation qui n'existe pas, annonceront les sept plaies d'Égypte... Que nous importe ? Le jugement réservé n'est pas une condamnation.

 

Rappelons la punition de Pie XII pour n'avoir pas suffisamment examiné les apparitions d'Heroldsbach :

 

« D = Le Pape Pie XII était un génie, un génie linguistique. Il était plus intelligent [que Jean XXIII] et il a discerné que les choses allaient déjà de travers. Il en a beaucoup souffert, il s'est sacrifié et a prié, mais c'était trop tard. Il n'avait pas accepté, admis, Heroldsbach, ce dont lui tint assez rigueur le Très-Haut. Je ne veux pas parler ! Adjurations. D = Les grands princes de l'Église et ceux qui ont à examiner de telles choses ne devraient pas, àpriori et dès le début, faire fi de tout et avoir confiance en tout aveuglément. En plus, chez ces hommes d'examen d'Heroldsbach, il y avait des francs-maçons là-dessous. C'était naturellement énormément dans leur intérêt d'induire le Pape Pie XII en erreur. Il a cru aveuglément et n'a pas examiné lui-même. Il aurait mieux valu qu'il aille lui-même par le train à Heroldsbach pour tout examiner exactement, plutôt que de refuser tout simplement, et de croire ceux qui voulaient précipiter l'Église dans la disgrâce... Je ne veux pas parler ! Adjurations. »

 

EXORCISME DU 13 MAI 1987

Cet exorcisme ne contient aucune hérésie relative à l'infaillibilité pontificale : il explique justement que Pie XII a refusé de juger lui-même. C'est Mgr Kolb, archevêque diocésain, qui a créé la commission d'enquête le 17 octobre 1949 ; plusieurs des membres de cette commission étaient francs-maçons, ce que le Pape ignorait. D'où le jugement négatif quant aux apparitions d'Heroldsbach. Dans ce type de situation, lorsque nous expliquons le contexte de tel ou tel lieu d'apparitions ou de faits disciplinaires de ce genre, certains sédévacantistes nous accusent de subjectivisme. Ils disent que quel que soit le contexte, il faut obéir, qu'il y ait infaillibilité ou non. Autrement dit : une décision disciplinaire doit être obéie, même si elle n'est pas infaillible. Nous répondons : sans doute, mais cette décision n'en demeure pas moins mauvaise, si l'on peut dire, et la vérité finit par percer un jour ou l'autre. Souvenons-nous, à ce titre, du sort des évêques réfractaires aux apparitions de la Salette. À Heroldsbach, le Christ a déclaré aux pèlerins : « Je dois tant souffrir pour les autorités parce qu'elles ne croient pas que j'apparais sur terre. Elles ne le croiront que lorsque je les emporterai. Elles ne le reconnaîtront qu'au ciel lorsqu'elles viendront à moi. Elles ne le réaliseront que lorsque les décombres tomberont sur elles. » En 1949, il y avait déjà des infiltrés...

La prudence a bon dos, mais n'est-ce pas parfois le dos de la tortue ? Certaines révélations privées importantes mettent en jeu l'avenir de l'humanité ou celui de l'Église (les deux allant ensemble). Tel fut le cas des messages de Claire Ferchaud68, notamment : le Sacrifice Perpétuel eût permis de « sauver » la Sainte Messe, ainsi qu'il apparat dans les correspondances de cette mystique avec le Père Michel André.69 Il faut ajouter les apparitions de Fatima, la consécration demandée par la Sainte Vierge n'ayant jamais été pleinement accomplie ; d'autres lieux d'apparitions avaient également pour but d'éviter la seconde guerre mondiale. Mais souvent, la lenteur des autorités de l'Église à reconnaître la vérité a causé des désastres. Contrairement à ce que laissent penser beaucoup de prêtres lorsqu'ils évoquent les révélations privées, dans certains cas les accepter ou non n'est pas indifférent70

 

68 Beaucoup de mensonges ont été proférés sur son compte par les mo­dernistes, comme sur le secret de la Salette.

69 MOUTON-RAIMBAULT C, Un prêtre vrai. Le Père André, Chiré, 2001.

70 Durant les exorcismes, les démons durent dire que si les évêques avaient donné l'imprimatur aux « Avertissements de l'au-delà », ce livre aurait été bien mieux accueilli et la situation de l'Église aurait pu s'améliorer. Ces évêques qui refusèrent portèrent donc une grande responsabilité._____________

 

Extrait de : La survie de Paul VI et le Secret de Fatima. Jean-Baptiste André. Je vous recommande ce volume, il contient des trésors d’informations :

http://www.lulu.com/shop/jean-baptiste-andr%C3%A9/la-survie-de-paul-vi-et-le-secret-de-fatima/ebook/product-21472093.html;jsessionid=BC742C8B5BC04B22F5FD82413B9D59B4

 

elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens