Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 06:16

 « Mais vous allez à contre-courant ! » s’écrieront peut-être quelques-uns. « Et comment la jeunesse, en particulier, vous suivrait-elle sur certaines questions de principe, à propos de l’avortement par exemple ? »
 
Réponse : « A contre-courant ? Tant mieux, puisque le courant emporte les hommes vers un gouffre mortel ! »
 
Mais l’image est fausse, car tout est relatif : l’homme accroché à son épave et emporté par le courant, voit les rives tranquilles qui, pour lui, défilent « à contre-courant » ; mais c’est lui qui est en perdition.
 
Nous, nous sommes restés sur les rives solides, colmatant les digues que les eaux bouillonnantes tentent de crever, et construisant le futur ; et nous convions les jeunes, en particulier, à se joindre à nous.
 
Certains d’entre eux, dit-on, parce que « le monde a évolué », ne veulent plus reconnaître « les contraintes anciennement admises »… Mais le monde n’a pas été créé par les hommes ! Ceux-ci ne peuvent rien faire de bon qui soit en opposition avec les lois de l’ordre naturel qui régit ce monde.
 
S’ils tuent un enfant à naître, qu’ils soient d’accord ou pas, ils sont des assassins ; et dans ce cas, qu’ils ne viennent pas s’indigner contre la barbarie des régimes hitlériens ou communistes. Comme ces barbares, ils appliquent la « loi du plus fort » contre ceux qui les gênent. 
 
Colonel Pierre Chateau-Jobert – La Voix du pays réel (1981) 

http://bibliothequedecombat.wordpress.com/category/b-auteurs/3-auteurs-chretiens-contemporains/pierre-chateau-jobert/

 

elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Méditations et prières
commenter cet article

commentaires