Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 15:34

1.3.1974 Jamais aucun Pape (Paul VI) n'aura eu autant à souffrir…

Jésus : "Il appartient à Dieu Seul de mettre fin à la mission du Souverain Pontife, dans la gloire ou la condamnation; de juger ses actes et ses décrets, dont cer­tains n'émanent pas de sa propre initiative, sa volonté ayant été annihilée par ceux qui ont à dessein de le détruire.

"Il n'a commis aucune erreur personnelle de propos délibéré, qui le place dans une situation grave devant le Père Eternel.

"Son autorité, en temps que Chef de l'Eglise, est non seulement contestée, mais outrepassée par un entourage infernal qui, en poursuivant un but bien déterminé, le met devant des faits accomplis et dans l'impossibilité de se défendre, ce qui a été dénoncé à plusieurs reprises par Ma Très Sainte Mère, la Vierge Marie.

"Sa démission, incitée par les infamies de ces destructeurs, aurait causé de -grands ravages dans les Âmes, en donnant à Satan tous les pouvoirs de l'enfer qui se déchaîneraient sur le Trône Pontifical. Le Saint-Père en est parfaitement conscient, car il maintient, malgré tout par sa présence, l'équilibre spirituel d'un grand nombre de chrétiens.

"Aucun Message sévère, venant du Ciel, n'a été dirigé contre le Saint-Père Paul VI. Le cas échéant, il n'aurait fait l'objet d'aucun commentaire extérieur, quoique lui aurait et remis confidentiellement, comme S tout autre, des messages annonçant les pénibles événements dont il est LE SEUL à en connaître la nature et les dates précises.

"Certains messagers ne sont plus dans les dispositions requises pour être en contact avec la Parole Divine, et répandent des erreurs.

"L'élection d'un Pape dépend de la volonté de Dieu, Seul juge du choix de Son représentant au sommet de l'Eglise, par les lumières de l'Esprit-Saint. Le martyre du Pape Paul VI a commencé au début de Son Pontificat et se termine à sa mort, car il connaît son destin.

"Dans l'histoire de l'Eglise, jamais aucun Pape n'aura eu autant à souffrir, mais les honneurs et la souffrance font partie intégrante de cette haute dignité ec­clésiastique, et celui qui en est revêtu, doit Me suivre sur le Chemin du Calvaire, en esprit de réparation et d'amour pour le Christ, et à qui aucune humiliation, aucune douleur n'a été épargnée, tout au long des siècles."

Extrait des messages de Bruxelles.

Elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Paul VI toujours vivant
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens