Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 15:53

LE SÉDÉVACANTISTE est-il une hérésie ?

L’affirmation hâtive de la thèse sédévacantiste ne permet pas de résoudre une

interrogation majeure et centrale, celle de savoir comment l’Église peut-elle continuer d’exister sans un pape à sa tête ? Si l’on suit la conviction des partisans de la vacance du Saint-Siège, l’Eglise n’existerait plus.

Mais dès lors qu’il y a l’Eglise, et Eglise il y a, il y a bien un Pape qui la gouverne. 20

Cajetan d’ailleurs considère qu’il faut une déclaration officielle d’un concile pour déposer un pape ! La religion conciliaire subvertit l’Eglise, mais la position sédévacantiste, en tant qu’elle conduit à un ecclesiovacantisme, est beaucoup plus subversive car elle fait mourir l’Eglise, et elle aboutirait, si elle était suivie massivement, à ce qu’il n’y ait il n’y a plus de combat possible dans l’Eglise, hormis le combat pour avoir raison sur le papier, combat qui est finalement stérile du point de vue religieux…

Comme Vatican 2 fut un concile hérétique, il n’y a rien à en tirer. Ce qu’il faut retenir c’est que le Pape Paul VI est toujours vivant et c’est ce qui assure la survie de la Sainte Église Catholique. (elogo)

Pensez-vous que le Christ soit un menteur, un fabulateur ou un ignorant lorsqu’il déclare : « les Portes de l’Hadès ne prévaudront jamais contre l'Eglise. » (Mt XVI, 18) ?

Si tel n’est pas le cas, pourquoi donc faites-vous cependant de lui un menteur, un fabulateur et un ignorant, en méprisant la Sainte Écriture, en proclamant, à l’exemple des différentes sectes Protestantes qui se sont séparées de l’Eglise, que les forces de l’Enfer ont triomphé de l’épouse du Christ depuis Vatican II en considérant qu’il n’y plus de successeur sur le trône de l’apôtre Pierre à Rome et que son siège est vacant ?

On le constate ainsi avec effroi, la folie de tous les textes sédévacantistes, c’est tout

simplement comme si Notre-Seigneur Jésus-Christ nous aurait menti dans l’Évangile en déclarant, évoquant l’Eglise : « Et portae inferi non paraevalebunt adversus eam ».

Ces textes sédévacantistes, à la logique trompeuse, inexacte et délirante, impliquent en réalité sataniquement la fausseté de la sainteté des propos de Notre-Seigneur et en font un menteur.

Ainsi, au fallacieux prétexte de défendre la Tradition, le sédévacantisme soutient la négation de la parole de Notre-Seigneur dans l’Évangile, collabore à la destruction de la Chaire de l’Apôtre Pierre, et nie l’assurance de l’assistance permanente de Jésus-Christ lui-même auprès de son Épouse mystique :

« Voici que Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la consommation des temps. »

Le sédévacantisme serait donc plus qu’un péché mortel ! ( Il serait plutôt une hérésie ?(elogo)

Cependant pour ne point manquer à la charité à l’égard de nos frères catholiques avec lesquels nous partageons une identique hostilité à l’égard des fléaux que sont le modernisme, la liberté religieuse, le dialogue interreligieux, le libéralisme, etc., mais que nous considérons comme momentanément égarés par leur refus de reconnaître la survie de PAUL VI et (elogo) par une logique perverse, nous devons admettre que nous confessons également avec eux une commune certitude :

« Même au plus fort de la tempête, Dieu continue à tout gouverner pour le plus grand bien de ses élus. »

Ce texte inspiré par un article paru dans : lebloglaquestion.wordpress…

La partie en italique est d’elogofioupiou, blog catholique traditionnaliste qui croit et essaye de prouver la survie de S.S. Paul VI.

Elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Paul VI toujours vivant
commenter cet article

commentaires