Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 20:10

La Nature a ses lois. (Suite)

Naître, souffrir, subir, craindre, mourir! Et puis rien? Mieux vau­drait alors la destruction immédiate, par les hommes, de leur en­geance. Ce serait une exigence morale. Car, en morale humaine non révélée (suivant le fameux humanitarisme maçonnique qui se sub­stitue à la charité révélée), il serait stupide de consentir à ce que d'autres, dans l'avenir, soient victimes des mêmes maux que nous subissons, et cela pour le simple plaisir de souffrir et de retomber dans un néant de non-conscience.

La doctrine chrétienne de l'existence de l'âme et de l'au-delà, sur­tout la doctrine catholique, est la seule explication du mystère de la vie qui réponde à l'intelligence et satisfasse pleinement la raison.

Perpétuer une vie de misère qui ne conduit pas dans un au-delà se­rait une preuve de stupidité de la part des hommes, sans une croy­ance à l'au-delà.

Admettre l'âme et l'au-delà, c'est instantanément justifier la vie, ses ennuis et ses misères; c'est justifier le progrès matériel, qui tente de faire une vie meilleure à ceux qui devront nous succéder dans cette triste vallée de larmes.

Admettre l'âme, c'est comprendre pourquoi la vie n'est pas une partie de plaisir, mais la condition d'un combat que chacun doit gagner.

Plus le matérialiste a cru ce rapprocher d'un "paradis terrestre ", plus il s'en est éloigné. Plus sa science a conquis de difficultés, plus grand a été le nombre de nouvelles qui ont surgi. Quand la rage a été conquise, l'influenza est apparue quand la diphtérie a cédé le terrain, la tuberculose et le cancer ont augmenté leurs progrès; quand ceux-ci seront conquis, la contrepartie du mal phy­sique équilibrera d'un autre côté. C'est la Loi de la nature. Il n'y a pas de loi qui ne soit voulue par une volonté.

Qui veut la Loi naturelle ? L'Auteur de la nature. Il a exprimé sa volonté, que bien des esprits orgueilleux (donc ténébreux) ne veulent voir ni entendre ni comprendre. Plus la petite science des hommes a vou­lu compliquer les choses, plus la Loi de Dieu s'est simplifiée dans ses manifestations. Tant est vraie le sermon sur la Montagne: " Bien­heureux les simples, car ils verront Dieu ".

Les savants matérialistes ont eu beau disséquer le corps humain dans ses mystères les plus reculés, ils n'ont pu encore comprendre le mystère même de la vie. S'ils admettaient l'existence de l'âme, ils verraient que tout s'explique, à la plus complète satisfaction de la raison. Le "mystère que l'on doit croire sans comprendre " est encore ce qui permet le mieux de comprendre. La foi sincère, simple et candide dans l'incompréhensible est, chose curieuse, la source de la lumière aveuglante qui éclaire ce que la science maté­rialiste obscurcit de plus en plus.

La science, malgré tous ses prétendus progrès, n'a encore pu rien changer à ce qu'ordonné la Révélation: " Tu mourras de mort, tu gagneras ton pain à la sueur de ton front, tu subiras la douleur...".

Si la science ne peut comprendre la permanence de cet­te loi, malgré tous ses efforts et ses découvertes, la foi la fait com­prendre clairement, la foi en explique la mécanique et la nécessi­té. C'est pourquoi la foi seule peut expliquer le pourquoi de la vie, chose que la science ne pourra jamais découvrir ni expliquer par ses propres moyens.

(A suivre)

Extrait de : Mon livre d’heures. Adrien Arcand (1935-36)

Elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans v
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens