Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 15:30

Dans les «Avertissements de l'Au-delà», publiés en mai 1978, ouvrage qui relate les révélations faites - d'où le sous-titre : «Aveux de l'Enfer» - sur l'ordre de la Très Sainte Trinité et de la Sainte Vierge Marie, au cours d'exorcismes en Suisse, le Démon parle ainsi à propos des Anges gardiens (Exorcisme du 18 juin 1977) :

«L'exorciste : Et les Anges gardiens ?

«Béelzéboul : Ils sont tous ensemble. Ils vont ensemble. Naturellement, il faut invoquer spécialement son propre Ange gardien ; ou, si on en a plusieurs, il faut les invoquer tous. Vous prêtres notamment, vous en avez plus d'un. Il y en a qui ont deux ou trois Anges gardiens : S'ils sont dans une Oeuvre des saints Anges, selon les charges qu'ils ont à remplir... Mais aussi... Nous ne voulons plus parler.

«L'exorciste : Au nom de la Très Sainte Trinité, du Fils et du Saint-Esprit, continue !

«Béelzéboul : ... mais aussi les autres prêtres reçoivent, la plupart du temps, à leur ordination sacerdotale, un deuxième Ange gardien, à moins qu'ils n'aient une responsabilité très réduite et qu'ils aient assez d'un seul Ange, grand et compétent. Mais la plupart du temps, les prêtres en reçoivent un deuxième.

«L'exorciste : Les évêques reçoivent-ils encore d'autres Anges gardiens ?

«Béelzéboul : Oui, des Anges leur sont assignés d'après l'importance de leur fonction et de leur charge... je veux dire que les Anges gardiens sont tous grands, mais ils ne possèdent pas tous la même puissance et le même pouvoir tutélaire. Il y en a de toutes sortes : c'est dans la main et la disposition de Dieu.

Il arrive que l'Ange gardien d'un enfant qui grandit, n'ayant pas la dignité ou le pouvoir tutélaire d'un grand Ange, ou même d'un Archange, soit assigné à un autre enfant ; et qu'à cet homme qui grandit et qui est sujet à de plus grandes épreuves, il en soit attribué un plus puissant.

Voilà comment Dieu agit avec vous, Lui là-haut (En mouvant le bras de la possédée vers le haut, index tendu.). Il fait tout pour votre plus grand bien, il ordonne et dirige et fait tout ; vous n'en savez même rien. C'est ainsi que son œil paternel veille sur vous. Et nous, nous là en bas (il montre en bas) qu'avons-nous ? (avec un effrayant soupir). Ah ! Nous n'aimons pas parler des Anges !

«L'exorciste : Tu as pu nous apprendre des choses merveilleuses sur les Anges. Nous allons en remercier spécialement la Sainte Vierge.

«Béelzéboul : Mais aussi, Elle, (Il s'agit de la Sainte Vierge Marie, dont le démon ne prononce jamais le nom.) veut tout le temps quelque chose, quelque chose qui va à rencontre de nos plans». (Ces révélations du démon Béelzéboul confirment, en les complétant, celles reçues par Mechtilde Thaller.)

Ayons soin de noter encore ceci. Il est une sainte disposition à entretenir en nous, une vertu qui est, à la fois : un heureux effet de l'influence sur nous des Anges célestes, de quelque Chœur qu'ils soient ; et un préalable à leur action sur nous. Il s'agit de la vertu d'humilité. Une parole de Jésus à Carmela, du 29 septembre 1969, est significative à ce sujet : «L'humilité dans la vérité est la vertu qui rendit fort l'Archange Saint Michel ; (vertu) qu'il enseigne et qu'il obtient à ceux qui la demandent par son intercession». Cette vertu : l'humilité, est in­dispensable à ceux qui veulent demeurer fermes en notre temps de déréliction ; sans elle, Dieu ne peut rien faire dans notre âme ; mais si nous avons l'humilité dans la vérité, nous sommes prêts alors à défendre celle-ci comme des lions — en ces temps de subversion, de trahison et d'aveuglement — pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Signalons enfin que les Anges sont les exécuteurs des jugements de Dieu dans l'histoire de l'humanité : des peuples comme des hommes. «Bénissez le Seigneur, vous, ses Anges, héros puissants, qui exécutez sa parole...» (Ps. 103, 20). La Bible en offre maints exemples. Donnons le plus célèbre, celui du Jugement dernier. Avec leur sept trompettes, les Anges (Les Anges, c'est-à-dire TOUS les Anges : «La moisson, c'est la fin du monde ; et les moissonneurs, ce sont les Anges» (Matt. 13, 39). se disposent pour le Jugement dernier, et un cri retentit à travers les peuples (Apoc. 8, 8 et suiv.), un cri annonçant le glorieux Avènement du Christ Sauveur, sa venue suprêmement béatifiante pour les Élus, et suprêmement terrifiante pour les maudits.

Pour conclure. Au terme de ces réflexions sur les neuf Chœurs des Anges, qui ne voit leur profonde portée pratique dans la conduite de nos vies spirituelles à tous ? Il n'est pas de chrétien, il n'est pas de croyant, qui ne puisse faire appel aux Anges intéressés - dont il recevra constamment lumière et force — suivant ses besoins spirituels, ses nécessités temporelles. Un simple rappel : les pécheurs convertis se voient souvent adjoindre une Vertu, à laquelle ils peuvent recourir en sus de leur Ange gardien, pour les aider à tenir bon, et à progresser dans l'amour.

Les créatures libres forment une seule Famille, partagée en deux mondes : le monde invisible des Esprits angéliques, le monde visible des créatures humaines. Le monde invisible connaît parfaitement le monde visible. L'harmonie et l'unité de la Famille exigent que les créatures humaines fassent visite à leurs frères angéliques, apprenant à les connaître, à les invoquer... et à VIVRE AVEC EUX.

Et cela, pour la plus grande Gloire de Dieu, bien sûr, mais aussi pour notre plus grand bien.

Voici ce que dit Mechtilde : «La dévotion aux Saints Anges conduirait à la perfection, à la sainteté». Et encore : «Par la dévotion aux Anges, nous nous rapprochons de Dieu».

Nous y voilà ! L'amitié des Anges ici-bas nous prépare à la Vie éternelle dans l'Au-delà, à la céleste vie de fraternité avec les Anges de la Gloire. Nos dialogues et échanges terrestres avec les Anges nous entraînent vers le Paradis. Quoi d'étonnant à cela, puisque l'Écriture elle-même nous enseigne : «Voici ce que dit le Seigneur notre Dieu : «J'enverrai mon Ange pour qu'il marche devant toi... Si tu écoutes sa voix, si tu obéis à mes commandements, je serai l'ennemi de tes ennemis...» (Exode 20, 20-23)?

C'est clair : Écouter la voix de l'Ange, c'est obéir aux commandements de Dieu.

Extrait de : LES ANGES dans le combat de la Vie. Jean Marty

Elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Vraie doctrine
commenter cet article

commentaires