Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 16:11

Préambule

La vocation de l'homme : appel à la vie, à la Vie et à la sainteté.

Son appel divin à la vie ne fait qu'un avec son appel divin à la VIE.

Les hommes ont été créés «dans un état de grâce et de bonheur», dans un état surnaturel, qui les destinait, moyennant leur fidélité d'humilité et d'obéissance, à la Vision béatifique, à la Gloire céleste, sans qu'ils eussent à passer par la mort. Car ils ont été créés, non seulement en possession de la vie surnaturelle et divine, mais aussi dans un état préternaturel, dans un état humain privilégié — dit «d'intégrité originelle» - qui les dispensait : de la concupiscence, de la souffrance, et de la mort.

Malheureusement, par une mortelle désobéissance d'orgueil, sous l'instigation de Satan, nos premiers parents ont perdu, pour eux et pour leur descendance : Et la vie de la grâce, qu'ils devaient transmettre avec la vie naturelle, et l'héritage céleste, et les dons préternaturels d'intégrité et de préservation de la souffrance et de la mort.

Par bonheur, Dieu merci, dès la chute originelle et la perte du paradis terrestre, Dieu, dans son Plan de salut de l'homme, dans le Plan rédempteur, décréta, dans son infinie Justice et Miséricorde, la régénération surnaturelle des hommes, leur nouvelle adoption filiale divine, et donc leur salut éternel, en décidant la promesse et l'avènement d'un nouvel Adam et d'une nouvelle Ève : l'Avènement du Christ Jésus, par Marie.

Désormais, le Créateur et Père voyait et voulait la réussite, le salut de l'humanité pécheresse, seulement par le Christ Sauveur, avec Lui et en Lui ; par le Fils incarné, par le Bien-Aimé Jésus ; par la Sainte Humanité de ce Jésus, par sa Croix, par son Sang, par sa Résurrection et son Ascension ; bref, par le Mystère du Christ, par le Mystère pascal.

Le Plan rédempteur est le Plan d'une «Nouvelle Création», combien plus merveilleuse, en définitive, que la première ! C'est le Sang divin, la Vie divine même, coulant de nouveau, et de façon plus admirable que jamais, dans les veines de la vie humaine.

Ce sont les bras largement ouverts du Divin Crucifié, les bras tendus du Père des miséricordes, à toute l'humanité. C'est la porte du Ciel ouverte de nouveau, et à jamais, aux cohéritiers du Christ.

Mais, acquises pour nous par le Sang du Christ, notre régénération divine et notre Béatitude éternelle ne pouvaient être acquises de fait par nous, que moyennant notre croix personnelle portée à la suite du Maître et Seigneur, lequel devait venir - et est venu - non pas pour faire de cette terre un nouveau paradis terrestre, mais pour souffrir et s'offrir en sacrifice jusqu'aux humiliations et à l'obéissance les plus consommées : celles de l'Agonie du Calvaire !

C'est dire d'abord, «par quelles tribulations, il nous faut passer nous aussi» — après le Christ, par Lui, avec Lui et en Lui — «pour entrer dans le Royaume de Dieu» (Actes 14, 22).

C'est dire aussi, à quelle sainteté chrétienne — «christique» — nous sommes tous appelés, sainteté d'amour et de sacrifice : «Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait» (Matt. 5, 48). «Le disciple n'est pas au-dessus du Maître» (Luc 6,40).

C'est dire enfin, qu'en présence de l'importance suprême et de la difficulté de l'enjeuenjeu capitalpour chacun de nous, Dieu a voulu nous donner un compagnon de route : l'Ange gardien, ami, soutien et guide dans l'aventure humaine pour la conquête de la Vie éternelle.

A suivre…

Extrait de : LES ANGES dans le combat de la Vie. Jean Marty

Elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Vraie doctrine
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens