Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 16:49

«Le plus grand, c'est celui qui se donne le plus profondément.

Le plus grand, c'est celui qui est le plus dépouillé, c'est-à-dire qui est le plus libre de lui-même, et celui qui est infiniment libre de lui-même, c'est Dieu en personne... »

(Maurice Zundel, conférence donnée au Cénacle de Genève, le 27 janvier 1974)

La vraie joie selon Zundel

« Le christianisme ne nous demande pas de quitter la terre pour regarder un ciel imaginaire, mais de devenir nous-même ce Ciel, de transfigurer notre vie en laissant transparaître en nous toute la lumière et toute la joie de Dieu. Il ne s'agit pas de nous détourner de la vie, mais d'y entrer, car c'est avant la mort que nous risquons d'être mort si nous refusons de faire de notre vie une création continuelle de grâce et de beauté.


Il ne s'agit donc pas d'apprendre à mourir, mais d'apprendre à vaincre la mort et de devenir une source jaillissante de vie éternelle au coeur de chacune de nos journées.


Être chrétien, c'est faire fleurir toutes les fleurs dans la certitude que l'amour aura le dernier mot !


C'est par là que nous affirmerons le règne de la grâce en étant gracieux nous même, en essayant d'écouter les autres autant qu'ils ont besoin de l'être pour qu'ils se sentent aimés et découvrent le prix de la vie, le trésor caché au fond de leur coeur qui est le Dieu vivant.

Dieu, s'il est vraiment la Vie de notre vie, il faut que ça se voie, que nous soyons pour tous, l'accueil d'une amitié sans frontières. Alors, on porte Dieu et on communique sa joie en chantant puisque, comme le dit saint Augustin : «Celui qui aime chante ».

http://www.mauricezundel.ca/mz_pensees.php

elogofioupiou.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by elogofioupiou - dans Reflexion
commenter cet article

commentaires

Veronique 08/12/2016 19:03

Merci c'est beau